Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
32 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

ES16 à 19 - Toyota fait main basse sur la deuxième journée

partages
commentaires
ES16 à 19 - Toyota fait main basse sur la deuxième journée
Par :
28 juil. 2018 à 17:13

Ott Tänak a encore augmenté son avance au terme de la deuxième étape du Rallye de Finlande, samedi soir, alors que seule la Citroën de Mads Østberg prive les Yaris WRC d'un potentiel triplé à la veille de l'arrivée.

L'équipe Toyota s'est offert le triplé dans les trois premières des quatre spéciales de l'après-midi, Esapekka Lappi réalisant deux meilleurs temps alors que que Jari-Matti Latvala et Ott Tänak s'en sont partagés un. Et dans l'ES18 concluant la journée, remportée par Lappi dont c'était le troisième scratch consécutif, seul Hayden Paddon est parvenu à intercaler sa Hyundai en troisième position.

Le Néo-Zélandais, cependant, avait déjà cédé dans la spéciale précédente sa quatrième place du général à ce même Lappi, qui lui avait repris du temps toute la journée. Après avoir dépassé les trois Ford M-Sport le matin, le vainqueur 2017 a donc gagné pas moins de quatre positions ce samedi.

Lire aussi :

La seule source d'inquiétude, pour Toyota, a peut-être été un problème de direction assistée que Tänak a évoqué à l'arrivée de l'ES17 mais qu'il est semble-t-il parvenu à gérer dans les deux secteurs chronométrés restants – d'autant que disposant d'une confortable avance, il n'avait pas besoin d'attaquer. L'Estonien termine la journée avec 39 secondes d'avance sur Mads Østberg.

Il y a un certain temps déjà que le pilote Citroën ne regarde plus devant mais derrière lui, car Jari-Matti Latvala est désormais revenu à 5''4 avant la dernière étape de dimanche. Østberg s'est dit étonné de voir le triple vainqueur du rallye capable de tenir un tel rythme cet après-midi en ayant emmené une seule roue de secours (Tänak et les deux pilotes Citroën en avaient embarqué deux).

Ogier dubitatif

Derrière Paddon, à neuf secondes du top 4 composé des trois Toyota et de la C3, arrivent toujours les trois Ford M-Sport bien à la peine ce week-end, dont celle d'un Sébastien Ogier s'interrogeant manifestement sur l'efficacité de son nouveau package aérodynamique arrière très peu testé.

Craig Breen et Thierry Neuville – qui, comme Ogier, n'a pris aucun risque car il n'avait rien à y gagner et pensait avant tout au championnat – continuent de compléter le top 10.''On savait bien qu'ouvrir la route [ce dont il a souffert vendredi] finirait par poser un problème un jour, mais tant que Seb ne marquera pas trop de points, on sera contents'', a déclaré le Belge.

En WRC2, le rallye a tourné au cauchemar pour l'équipe officielle Skoda dans l'avant-dernière spéciale du jour. Ole Christian Veiby, qui venait de récupérer la troisième place de la catégorie, est sorti de la route, sans gravité pour l'équipage. Et quasiment au même moment, Harri Rovanperä, jusque-là dominateur du haut de ses 17 ans, a heurté quelque chose dans une ornière et cassé la suspension avant gauche de sa Fabia.

Ironiquement, Rovanperä a conservé deux des plus de 50 secondes d'avance qu'il avait sur l'autre Skoda, privée celle-là, d'Eerik Pietarinen. Il a pu rejoindre puis parcourir l'ES18 au ralenti avec une voiture tombant quasiment en ruines, mais le leader du championnat de Finlande mène désormais la catégorie devant la Hyundai de Jari Huttunen et la Ford de Gus Greensmith. S'il peut repartir dimanche, Rovanperä le fera de la quatrième place devant l'i20 de Pierre-Louis Loubet.

Nicolas Ciamin, sur une autre Hyundai, a abandonné dans l'après-midi. En WRC Junior, Terry Folb a dû renoncer lui aussi mais Jean-Baptiste Franceschi est toujours troisième à bonne distance de Ken Korn et Emil Bergkvist.

Dimanche, la troisième et dernière étape comprendra deux boucles de deux spéciales, pour un peu plus de 45 kilomètres chronométrés seulement, à partir de 7h38. Elle sera à suivre en direct sur Motorsport.com. Le résumé de ce samedi sera quant à lui diffusé ce soir à 22h30 sur Motorsport.tv.

Classement après l'ES19/23

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

 Ott Tänak

 Märtin Järveoja 

Toyota 

RC1  2h13:18.2

 Mads Østberg

 Torstein Eriksen

Citroën 

RC1 

 

 

39.0

39.0

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota 

RC1 

 

 

 

44.4

5.4

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota  

 

1:20.6

36.2 

 Hayden Paddon

 Seb Marshall

Hyundai 

RC1 

 

 

1:29.6

9.0

 Teemu Suninen

 Mikko Markkula

Ford M-Sport

RC1 

 

 

1:45.1

15.5 

 

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport 

RC1 

 

 

2:07.6

22.5

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport

RC1

 

 

 

2:17.9

10.3

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën 

RC1 

 

 

 

2:56.4

38.5

10 

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 

Hyundai

RC1

 

 

 

 

3:34.5

38.1

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
ES13 & 14 - Tänak aligne les scratchs, Lappi remonte

Article précédent

ES13 & 14 - Tänak aligne les scratchs, Lappi remonte

Article suivant

ES20 - Østberg part fort, Lappi tape fort

ES20 - Østberg part fort, Lappi tape fort
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Finlande
Catégorie Étape 2
Auteur Jean-Philippe Vennin