Réactions
WRC Rallye d'Estonie

Une 2e place au goût de "victoire" pour Neuville en Estonie

Thierry Neuville a conclu le Rallye d'Estonie avec une deuxième place à la saveur d'une victoire, lui qui a eu du mal à se battre pour le podium l'année dernière lors des rallyes terre à grande vitesse.

Thierry Neuville, Hyundai World Rally Team

Au classement final d'un Rallye d'Estonie crânement dominé par Kalle Rovanperä, c'est Thierry Neuville qui figure à la place de "meilleur des autres". Le pilote Hyundai a terminé à 52"7 du Finlandais, auteur notamment de treize victoires de spéciales consécutives. Un écart important, mais qui intervient après ce qui a sans doute été la meilleure performance de Neuville sur un terrain comme celui-ci.

Les routes de terre lisses et rapides telles que celles de l'Estonie ont mis le Belge en difficulté depuis sa deuxième place au Rallye de Finlande 2013. Cette surface s'est révélée être son point faible ces dernières saisons, et en particulier l'année dernière lorsqu'il a fini l'épreuve estonienne à une lointaine quatrième place, à près de quatre minutes de Rovanperä, déjà vainqueur.

La Hyundai i20 N Rally était particulièrement difficile à mener sur ces routes, à en croire par le fait que son coéquipier d'alors, Ott Tänak, pourtant quatre fois vainqueur chez lui en Estonie, n'avait pu se classer que troisième à 1'55"7 de la tête.

Mais Neuville assure que l'équipe a accompli des progrès significatifs dans l'évolution de sa voiture au cours des 12 derniers mois, bénéficiant d'une base d'essais en Finlande et de l'arrivée dans ses rangs d'Esapekka Lappi.

"En fait, ça ressemble à une victoire parce que Kalle était inatteignable ce week-end", a déclaré Thierry Neuville au sujet de sa deuxième place dimanche. "Ça fait du bien. Le mieux, c'est que je me suis senti à l'aise dans la voiture et que j'ai pu rouler à mon rythme habituel dans une épreuve aussi rapide. Cela me donne beaucoup de motivation pour la Finlande."

Thierry Neuville, Martijn Wydaeghe, Hyundai World Rally Team Hyundai i20 N Rally1

Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe (Hyundai World Rally Team)

"La voiture a évolué. L'année dernière, nous étions loin et Ott a même eu du mal à se rapprocher du podium. Nous avons une bonne voiture et nous avons fait beaucoup d'essais sur les routes finlandaises, qui sont similaires à celles-ci, et je m'y habitue", a poursuivi le pilote belge.

"Avec Esapekka, nous travaillons dans la même direction et nous avons eu les mêmes réglages tout au long du week-end parce que nous voulons le même équilibre, la même adhérence et la même vitesse. En tant qu'équipe, nous évoluons beaucoup plus vite qu'avant."

Trois Hyundai dans le top 5

Au rythme affiché par Thierry Neuville a fait écho celui d'Esapekka Lappi, qui a terminé troisième devant le pilote Toyota Elfyn Evans. La troisième Hyundai, pilotée pour la première fois par Teemu Suninen, a quant à elle obtenu une impressionnante cinquième place.

Cyril Abiteboul, team principal Hyundai, estime que son équipe a fait un "grand pas" en avant par rapport à l'année dernière, mais il insiste sur le fait que d'autres améliorations sont nécessaires pour rivaliser avec Toyota sur ce terrain.

"Nous ne pouvons rien enlever à la Toyota qui est excellente ici [en Estonie], mais je pense que nous avons bien progressé", a déclaré le Français à Motorsport.com. "Je n'étais pas là l'année dernière, mais nous n'étions tout simplement nulle part. Nous avions Ott dans notre équipe et il avait eu énormément de mal, mais ce que nous avons montré ici, c'est que nous avons fait un grand pas en avant."

"Nous devons faire de plus grands progrès si nous voulons devenir une menace directe pour toutes les Toyota et c'est quelque chose sur lequel nous devons travailler pour le reste de cette saison et pour l'année prochaine", a conclu Cyril Abiteboul.

Une deuxième épreuve à la typologie similaire se déroule dans la foulée puisque le WRC sera en Finlande dès la semaine prochaine.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Le WRC envisage de changer le format et les points pour 2024
Article suivant La FIA lance l'appel d'offres pour les pneus du WRC

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France