Les équipes s'opposent à un calendrier WRC de 16 rallyes

Les efforts pour augmenter le nombre de manches du Championnat du monde des rallyes semblent au point mort, après que les équipes ont soulevé des inquiétudes concernant la hausse des coûts d'une saison à 16 épreuves.

Le promoteur du WRC Oliver Ciesla a exposé la vision de son entreprise et expliqué la compensation des coûts supplémentaires impliqués par l'augmentation de la valeur liée aux rallyes supplémentaires. Cependant, pour les équipes, 14 est le chiffre à ne pas dépasser, certaines rumeurs suggérant que Toyota voudrait même voir celui-ci réduit à 10.

Le team manager de Hyundai, Alain Penasse, n'était pas vraiment en accord avec l'augmentation potentielle, ou avec la possible inclusion de la Turquie ou de la Croatie la saison prochaine.

"Nous avons essayé de faire 16 rallyes avant", a déclaré Penasse. "Ça a marché, c'est possible. Mais c'était il y a dix ans, quand les équipes avaient bien plus d'argent que ce que nous avons aujourd'hui."

"Je pense que 14 est probablement le bon nombre et, pour l'année prochaine, la Nouvelle-Zélande est la seule option [pour l'ajoute d'une manche]. Nous savons que la Nouvelle-Zélande peut organiser au niveau WRC. OK, c'est un petit marché, mais ça n'a pas d'importance : les pilotes aiment les routes et le paysage va donner de superbes images pour la télévision."

"J'ai toujours dit que si nous faisions bien la promotion, alors ces rallyes pourraient être énormes sur internet et que la taille du marché n'aurait pas d'importance. Il y a des discussions concernant la Turquie, mais nous connaissons l'instabilité politique, et ensuite il y a cette idée de la Croatie."

"Je ne suis pas sûr d'où vient ce rêve. On nous a dit que le promoteur voulait sortir d'Europe pour la prochaine manche et ça contredit totalement cela. Je ne connais pas grand-chose de la Croatie, mais je me souviens que Juho Hanninen a rencontré trois voitures qui arrivaient dans la direction opposée lors d'une étape."

Malcolm Wilson, team manager de M-Sport, a indiqué qu'il préférait que le nombre reste à 13 dans un avenir proche, mais tout en reconnaissant que sa vision était égoïste. 

"Purement en raison de notre situation financière, une augmentation du nombre de rallyes ne nous convient pas. Cela pourrait bien changer si Ford revenait ou si nous avions un sponsor, et je me pencherais avec intérêt sur les propositions de rallyes offrant un bon soutien."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Type d'article Actualités
Tags alain-penasse, malcolm-wilson