WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
97 jours
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
118 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
146 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
167 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
188 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
202 jours
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
223 jours

ES1 - La mise en bouche pour Neuville et Hyundai

partages
commentaires
ES1 - La mise en bouche pour Neuville et Hyundai
Par :
26 avr. 2018 à 23:33

Le dauphin de Sébastien Ogier au classement provisoire du championnat, avant ce week-end, s'est offert le meilleur chrono dans la super spéciale – pas du tout représentative – servant de lever de rideau nocturne au Rallye d'Argentine.

Thierry Neuville s'est montré le plus rapide sur la spéciale de 1,90 kilomètre tracée en plein centre-ville de Villa Carlos Paz – et non plus à Cordoba comme ces dernières années –, courue majoritairement sur goudron mais comprenant une portion de terre, et dans laquelle les voitures s'élançaient une par une.

"Les choses sérieuses commencent demain, et les conditions ne seront pas faciles", a rappelé le Belge, dont la Hyundai dispose d'une petite évolution moteur ce week-end, à l'arrivée de la spéciale. "On a cependant réussi à gérer cela l'année dernière, alors on va essayer de faire pareil cette fois."

Deuxième à s'élancer parmi les pilotes des 12 World Rally Cars engagées, Teemu Suninen, qui entame son premier Rallye d'Argentine, a conservé le meilleur chrono sur sa Ford Fiesta au fil des passages des quatre concurrents partis derrière lui, mais a été devancé d'un dixième par le cinquième : l'autre jeune espoir finlandais Esapekka Lappi, sur sa Toyota. Puis il s'en est fallu de peu pour que les six restants ne s'installent tour à tour en tête du classement.

En effet, Kris Meeke a d'abord battu de six dixièmes le chrono du champion WRC2 2015, malgré une petite erreur au freinage du premier virage. Aussitôt après, Andreas Mikkelsen a abaissé le scratch provisoire de deux nouveaux dixièmes, en dépit d'un peu de sous-virage sur sa Hyundai et d'une partie terre qu'il a (comme d'autres) trouvée glissante – le tout, combiné à une belle attaque, dans un style que d'aucuns qualifieraient de brouillon.

Pénalité pour Breen

C'est sur le même écart qu'Ott Tänak a lui aussi fait mieux, sur la dernière Toyota à s'élancer, avant que Neuville ne se montre trois dixièmes plus rapide que lui. Restait Sébastien Ogier pour en finir avec cette ES1, finalement troisième à un dixième et qui s'apprête à vivre une journée de vendredi difficile en ouvrant la route sur la terre.

La spéciale n'était pas terminée qu'a été annoncée une pénalité de dix secondes pour Craig Breen, qui avait signé le dixième temps à 2"1 de Neuville, en raison d'une erreur de pointage du pilote Citroën. Sur la troisième C3 WRC, Khalid Al Qassimi a été devancé par Elfyn Evans, qui a ainsi intégré le top 10, mais aussi par les deux plus rapides du WRC2 : Pontus Tidemand (Škoda) et Gus Greensmith (Ford), eux-mêmes séparés de sept dixièmes.

La journée de vendredi comprendra deux boucles de trois spéciales à partir de 13h13, heure de Paris, et sera à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après l'ES1

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écarts &

intervalles

1

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1 1'54"4 
2

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

0"3

0"3 

3

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1

0"1

0"4 

4

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai

RC1

0"1

0"5 

5

 Kris Meeke

 Paul nagle

Citroën

RC1

0"2

0"7 

6

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota

RC1

0"6

1"3 

7

 Teemu Suninen

 Mikko Markkula

Ford M-Sport

RC1

0"1

1"4 

8

 Dani Sordo

 Carlos del Barrio

Hyundai

RC1

0"1

1"5 

9

 Jari-Matti Latvala

 Mikka Anttila

Toyota

RC1

0"1

1"6 

10

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport RC1

0"6

2"2 

Article suivant
Les horaires de toutes les spéciales du Rallye d'Argentine

Article précédent

Les horaires de toutes les spéciales du Rallye d'Argentine

Article suivant

Un bon feeling pour Breen, Meeke un peu plus circonspect

Un bon feeling pour Breen, Meeke un peu plus circonspect
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin