WRC
C
Rallye d'Estonie
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
54 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
74 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
95 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
109 jours
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
130 jours

ES1 à 3 - Tänak impressionne, problème pour Loeb et Sordo

partages
commentaires
ES1 à 3 - Tänak impressionne, problème pour Loeb et Sordo
Par :
31 mai 2019 à 12:00

Le pilote Toyota a remporté deux des trois spéciales du vendredi matin au Portugal, malgré une position sur la route pas vraiment avantageuse, alors que deux des trois Hyundai ont déjà rencontré un gros problème.

Ott Tänak occupe la première place à l'issue de la troisième spéciale au Portugal, laquelle était aussi le premier passage dans la mythique Arganil qui fait son retour cette année au programme du rallye – dans une version raccourcie à 14,44 kilomètres. Bien que s'élançant troisième sur ces glissantes routes en terre, l'Estonien a remporté ce secteur chronométré ainsi que le précédent (Góis – 18,78 km) et mène le classement général avec 6"9 et 14"0 d'avance respectivement sur ses deux équipiers chez Toyota, Jari-Matti Latvala et Kris Meeke.

Ce vendredi est très crucial pour le reste du week-end [afin d'avoir une bonne position de départ dans la longue deuxième étape de samedi, Ndlr]”, a déclaré Tänak à l'arrivée de l'ES1. “On a eu la poussière d'Ogier et une surface meuble. Ça va être un gros défi car le balayage est énorme aujourd'hui.” Concernant la poussière évoquée par l'Estonien, et qui a gêné la plupart des pilotes sur la première moitié de la spéciale, les organisateurs avaient écouté les concurrents et réagi à leurs craintes, espaçant les départs de quatre minutes entre chaque voiture.

Lire aussi :

Bénéficiant de sa dixième position de départ et donc d'une route nettoyée par le passage des voitures le précédant, Dani Sordo était le leader à l'issue de la spéciale précédente, avec une demi-seconde d'avance sur Tänak et après avoir remporté la première spéciale de Lousã (ES1 – 12,35 km). Mais le pilote Hyundai a été victime d'un problème mécanique dès le début de l'ES3, tout comme son équipier Sébastien Loeb qui s'était élancé quelques minutes avant lui dans la spéciale.

Loeb a terminé celle-ci avec un quart d'heure de retard sur le meilleur chrono de Tänak, et Sordo à plus de 18 minutes du scratch. Aucun passage à l'assistance n'étant prévu sur cette première journée de course, un abandon semblait probable pour les deux pilotes. Le directeur de l'équipe Hyundai, Andrea Adamo, a indiqué à WRC+ All Live que le problème était lié à l'essence, peut-être en raison des températures élevées dans le nord du Portugal, mais n'a pas voulu être plus précis.

Lire aussi :

Sur la troisième i20 WRC, Thierry Neuville n'a pas trop souffert de sa troisième position sur la route, même s'il a dit avoir été trop prudent dans l'ES1 en raison de la poussière. Ayant en revanche calé à un carrefour de l'ES2 et mis du temps à redémarrer, il se retrouve septième au classement général, à 23"6 de Tänak et une demi-seconde de son autre rival pour le titre, Sébastien Ogier, qui est le premier à s'élancer dans les spéciales ce vendredi mais s'en est plutôt bien sorti. 

Devant eux et juste derrière Tänak au général, Jari-Matti Latvala a dit avoir été trop prudent afin de préserver ses pneus et Meeke a pesté contre un problème de communication interne qui l'a notamment empêché d'entendre les notes de son copilote Seb Marshall dans l'ES2 – lequel lui a indiqué la route à suivre par des gestes de la main. Les trois pilotes Toyota sont suivis au classement des Ford M-Sport de Teemu Suninen et Elfyn Evans.

Crevaison pour Lappi

Gus Greensmith, qui fait ses débuts ce week-end au volant d'une WRC, est huitième avec la troisième Ford devant la Citroën d'Esapekka Lappi qui occupait la sixième place à l'issue de l'ES2 mais a subi une crevaison dans la suivante et concédé un peu plus d'une minute au plus rapide.

Avec trois meilleurs temps à son actif, Kalle Rovanperä mène le WRC2 Pro sur sa nouvelle Škoda officielle avec 27''9 d'avance sur son équipier Jan Kopecký. Mads Østberg devançait ce dernier à l'issue de l'ES2 mais le pilote de la Citroën C3 R5 s'est arrêté un moment dans la troisième spéciale et a concédé du temps avec des ennuis de freins et de suspension. Ole Christian Veiby est en tête du WRC2 avec sa Volkswagen Takamoto Katsuta, au volant d'une Ford, et Pierre-Louis Loubet, auteur du meilleur temps dans l'ES1 avec sa Škoda. 

Classement après ES3/20

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

 Toyota

RC1 30'30"8
2

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 Toyota

RC1

6"9

6"9

3

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

 Toyota

RC1

14"0

7"1

4

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen

 Ford M-Sport

RC1

17"0

3"0

5

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

 Ford M-Sport

RC1

21"7

4"7

6

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 Citroën

RC1

23"1

1"4

7

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

 Hyundai

RC1

23"6

0"5

8

United Kingdom Gus Greensmith

United Kingdom Elliott Edmondson

 Ford M-Sport

RC1

40"3

16"7

9

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

 Citroën

RC1

1'15"1

34"8

10

Finland Kalle Rovanperä

Finland Jonne Halttunen

 Škoda

RC2

1'28"3

13"2

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
Suivez le Rallye du Portugal en direct

Article précédent

Suivez le Rallye du Portugal en direct

Article suivant

ES4 à 6 - Tänak solide leader, Neuville et Ogier remontent

ES4 à 6 - Tänak solide leader, Neuville et Ogier remontent
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Catégorie Jour 1
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin