ES10 à 12 - Neuville s'envole, Meeke dans les arbres

Le pilote Hyundai a frappé un grand coup dans la dernière spéciale de la matinée qui était aussi la plus longue du rallye, augmentant nettement son avance au général, alors que celui de Citroën y est assez violemment sorti de la route.

ES10 à 12 - Neuville s'envole, Meeke dans les arbres
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Elfyn Evans, Daniel Barritt, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Elfyn Evans, M-Sport Ford WRT
Dani Sordo, Carlos Del Barrio, Hyundai New i20 WRC, Hyundai Motorsport
Teemu Suninen, Mikko Markkula, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Mads Østberg, Torstein Eriksen, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Craig Breen, Scott Martin, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Sébastien Ogier, M-Sport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Stéphane Lefebvre, Gabin Moreau, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team

Ayant préservé ses pneus dans l'ES11 en vue des 36,7 kilomètres d'Amarante, Thierry Neuville a laissé Elfyn Evans, auteur du meilleur temps, revenir à 12"7 de lui au classement général. Mais le Belge a ensuite fait parler la poudre et son pari s'est révélé payant puisqu'il a devancé le pilote M-Sport de 17"2 dans la douzième spéciale, le repoussant à 29"9 au terme de la boucle matinale.

"On a fait de petits changements avant la spéciale [ES12]", a indiqué Neuville au point stop. "C'était un peu glissant mais j'ai décidé d'attaquer fort. Le terrain sera plus cassant cet après-midi et il faudra faire attention par endroits."

En plus de voir une Hyundai s'éloigner devant lui, Evans en a vu une autre se rapprocher puisque Dani Sordo n'a plus que cinq secondes de retard sur lui. De son côté, l'Espagnol conserve une bonne avance sur un Teemu Suninen surtout très occupé à surveiller Esapekka Lappi derrière lui.

En effet, la lutte entre les deux jeunes Finlandais a vu celui de Toyota réduire son retard de 11"4 à 4"8 sur celui de M-Sport en trois spéciales.

Classées de la sixième à la huitième place du général, les trois Citroën de Mads Østberg, Kris Meeke et Craig Breen s'élançaient les premières ce matin (dans l'ordre inverse). Mais elles ne sont donc plus que deux, puisque le second est violemment sorti de la route dans l'ES12 – sans gravité apparemment pour l'équipage. La C3 WRC est partie en travers de l'arrière dans une rapide courbe à gauche, et a terminé sa course dans les arbres.

Des nouvelles rassurantes de Paddon

Repartis en Rally2 et avec des valises de pénalités suite à leur abandon de vendredi, Andreas Mikkelsen, Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala (meilleur temps dans l'ES10) ont fait leur possible pour trouver de la motivation en cette journée sans autre enjeu pour eux que d'assurer quelques points à leurs employeurs respectifs.

À noter que tout comme Ott Tänak, Hayden Paddon n'est quant à lui pas présent aujourd'hui. Le Néo-Zélandais a passé la nuit par précaution à l'hôpital, mais il en est sorti ce matin et Michel Nandan, le directeur de l'équipe Hyundai, a indiqué que son état de santé était bon.

Lefebvre et la C3 R5 en tête du WRC2

Troisième du WRC2 au terme de la première étape, Stéphane Lefebvre a gagné deux positions dès la première spéciale de la matinée (ES10), prenant l'avantage sur Łukasz Pieniążek et bénéficiant d'une crevaison qui a fait perdre près d'une minute et demie au précédent leader, Gus Greensmith. Le pilote de la Citroën C3 R5 compte 49"4 d'avance sur un Pontus Tidemand bien remonté après avoir été lui aussi retardé, vendredi, par une crevaison.

La boucle de l'après-midi, reprenant les trois mêmes spéciales, débutera à 16h08 et sera bien sûr à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après l'ES12/20

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Temps

& écarts

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 

Hyundai

RC1  2h27'03"0 

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

 

Ford M-Sport

RC1 

29"9

29"9

3

 Dani Sordo

 Carlos Del Barrio

Hyundai

RC1

34"9

5"0

4

 Teemu Suninen

 Mikko Markkula

 

Ford M-Sport
RC1

54"6

19"7 

5

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

 

Toyota

RC1

59"4

4"8

6

 Mads Østberg

 Torstein Eriksen

 

Citroën
RC1

1'22"4

23"0

7

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën
RC1

3'42"4

2'20"0

8

 Stéphane Lefebvre

 Gabin Moreau

Ford

RC2

10'07"0

6'24"6

9

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

Škoda
RC2

10'56"4

49"4 

10

 Pieniążek Łukasz

 Mazur Przemysław

Škoda

RC2

11'09"1

12"7

Le classement complet sera disponible ici.

partages
commentaires
Ogier : "Une erreur de deux ou trois centimètres"

Article précédent

Ogier : "Une erreur de deux ou trois centimètres"

Article suivant

ES13 à 15 - Neuville en leader confortable avant la dernière étape

ES13 à 15 - Neuville en leader confortable avant la dernière étape
Charger les commentaires