ES10 à 12 - Neuville revient sur les talons d'Ogier

partages
commentaires
ES10 à 12 - Neuville revient sur les talons d'Ogier
Par :
9 juin 2018 à 10:00

Sur les spéciales plus sèches, plus rapides et baignées de soleil du samedi matin, le leader du championnat a repris les trois quarts de son retard sur le pilote M-Sport en Sardaigne.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Jari-Matti Latvala, Toyota Gazoo Racing
Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Esapekka Lappi, Toyota Gazoo Racing
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Mads Østberg, Torstein Eriksen, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team

Sébastien Ogier a d'abord très légèrement augmenté son avance sur Thierry Neuville, celle-ci passant de 18"9 à 19"5, sur les deux premières spéciales de la matinée, beaucoup plus sèches que celles de la veille – qui évoquaient parfois plus le Rallye de Grande-Bretagne que celui de Sardaigne. Mais après avoir été le plus rapide de la seconde (ES11, Monti di Ala'), il n'a réalisé que le sixième de la suivante (ES12, Monte Lerno) à 14"6 du Belge auteur à son tour du meilleur chrono.

"[J'avais un] mauvais rythme, probablement. À la fin, notamment, j'avais beaucoup de survirage. Je devrai attaquer plus cet après-midi", a déclaré laconiquement le Français, très calme, au dernier point-stop de la boucle matinale.

Neuville, qui s'est emparé après le dernier rallye, au Portugal, de la tête du championnat aux dépens d'Ogier, justement, a donc réduit l'écart à 4"9 avant le second passage – lequel s'annonce toutefois encore plus cassant – cet après-midi.

"Une bonne spéciale, la voiture va très bien dans ces conditions plus cassantes", a quant à lui déclaré le pilote Hyundai à l'arrivée de l'ES12.

Paddon dans le top 5

Une double bataille a pour enjeu la troisième et la cinquième place respectivement. Pour la dernière marche du podium provisoire, Jari-Matti Latvala comptait ce matin 4"4 d'avance sur l'autre Toyota d'Esapekka Lappi. Il a d'abord vu ce dernier revenir à seulement 0"9 dans la courte ES10, avant de reprendre de l'air en repoussant son jeune équipier à 6"0 après l'ES11 puis 7"0 après l'ES12.

Les positions se sont en revanche inversées pour la cinquième position. Mads Østberg, qui comptait 3"2 d'avance sur Hayden Paddon au soir de la première étape, a d'abord porté l'écart à 5"5 après l'ES10. Mais son adversaire est revenu à seulement deux dixièmes après la suivante, puis a pris l'ascendant sur le pilote Citroën, pas vraiment en confiance, pour 4"9 à l'issue de l'ES12.

Reparti en Rally2 après son abandon dans la dernière spéciale du vendredi, Ott Tänak a réalisé le meilleur chrono de la première de ce samedi, encore boueuse par endroits. Il s'est ensuite "contenté de piloter", son seul objectif désormais étant probablement la Power Stage de dimanche.

Teemu Suninen et Andreas Mikkelsen, dans la même situation que l'Estonien, sont tous deux partis en tête-à-queue dans l'ES12, le premier cité devant s'arrêter pour changer une roue crevée. Sans réel enjeu pour eux, Elfyn Evans et Craig Breen, qui ouvrent la route et la balayent pour les autres, sont restés discrets.

Problème pour Lefebvre

Leader du WRC2, Stéphane Lefebvre s'est immobilisé dans l'ES11 avec une suspension endommagée sur sa Citroën C3 R5. Jan Kopecký est désormais leader de la catégorie au volant de sa Škoda officielle. Il a près de deux minutes et demie d'avance sur Nicolas Ciamin, qui pilote la Hyundai de Sarrazin Motorsport. Troisième, Takamoto Katsuta, sur la Ford Fiesta R5 du Tommi Mäkinen Racing, n'a que 5"4 d'avance sur un autre Français, Pierre-Louis Loubet, au volant d'une autre Hyundai.

Après une super spéciale à Ittiri qui débutera à 14h10, la boucle de l'après-midi reprendra les trois mêmes spéciales à partir de 16h08.

Classement après ES12/20

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1 

2h18'43"5

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai
RC1

4"9

4"9

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota 

RC1 

41"1

36"2

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota 

RC1 

48"1

7"0

 Hayden Paddon

 Seb Marshall

Hyundai 

RC1 

1'10"1

22"0 

 Mads Østberg

 Torstein Eriksen

Citroën 

RC1 

1'15"0

4"9

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën
RC1 

2'06"6

51"6

 Jan Kopecky

 Pavel Dressler

 

Skoda

RC2 

7'25"5

5'18"9

9

 Nicolas Ciamin

 Thibault de la Haye

 

Hyundai

RC2 

9'31"0

2'05"5 

10

 Takamoto Katsuta

 Marko Salminen

 

Ford

RC2

10'26"1

35"1

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
ES9 - Derrière Ogier, une dernière spéciale à rebondissements

Article précédent

ES9 - Derrière Ogier, une dernière spéciale à rebondissements

Article suivant

ES13 - Lappi meilleur temps, Neuville réduit encore l'écart

ES13 - Lappi meilleur temps, Neuville réduit encore l'écart
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Italie
Pilotes Sébastien Ogier , Thierry Neuville
Équipes M-Sport , Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu