WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

ES14 & 15 - Tänak emmène un triplé Toyota provisoire

partages
commentaires
ES14 & 15 - Tänak emmène un triplé Toyota provisoire
Par :
24 août 2019 à 19:11

L'Estonien est un large leader au terme de la deuxième étape et s'est permis d'assurer dans la dernière spéciale du jour, alors qu'après Neuville, Ogier a été retardé à son tour.

Ott Tänak a laissé filer le meilleur temps lors des seconds passages dans la courte et la longue spéciale de Panzerplatte, samedi en fin de journée, sur les routes aux multiples revêtements du camp d'entraînement militaire de Baumholder. Il n'a pas vraiment fait exprès dans la première, où il n'a concédé qu'un dixième à Jari-Matti Latvala, mais a franchement assuré dans les 41,17 kilomètres de la seconde qui a été remportée par Kris Meeke.

Ses deux équipiers, qui le suivent au classement général (Meeke à  32"4 et Latvala à 41"8) depuis que la menace représentée par Thierry Neuville a disparu dans l'ES13 après une crevaison, ont ainsi signé l'un et l'autre leur premier scratch du rallye. Neuville a quant à lui connu une nouvelle alerte dans la longue spéciale en perdant subitement l'arrière et devant envoyer sa Hyundai en tête-à-queue pour ne rien toucher. Dans l'aventure, il a appuyé sur un bouton qui l'a privé du levier de vitesses, et il a mis plusieurs kilomètres à s'en apercevoir.

Lire aussi :

Le Belge est remonté de la septième à la cinquième place, derrière Dani Sordo, au général. Il a dépassé son autre équipier Andreas Mikkelsen et profité du fait que Sébastien Ogier a subi lui aussi une crevaison dans l'ES15. Le Français a rétrogradé de la quatrième à la huitième place derrière les trois Hyundai et l'autre Citroën de son coéquipier Esapekka Lappi. "Je pense que tout le rallye a été décevant pour nous, on n'avait pas besoin de cette malchance en plus", a déclaré Ogier, qui avait par ailleurs calé puis terminé avec une crevaison lente dans les deux spéciales précédentes.

Gus Greensmith et Takamoto Katsuta complètent toujours le top 10, mais dans l'ordre inverse après une crevaison pour le Japonais dans l'ES14. Onzième, Jan Kopecký, victime d'une crevaison dans la dernière spéciale, garde une grosse demi-minute d'avance, en tête du WRC2 Pro, sur Éric Camilli qui avait signé le meilleur temps dans l'ES13 avec sa Ford mais heurté un animal dans la dernière. Mads Østberg a subi deux crevaisons cet après-midi, qu'il a attribuées aux jantes de sa Citroën.

Lire aussi :

Le local Fabian Kreim mène le WRC2 sur sa Škoda après que Stéphane Lefebvre et Nicolas Ciamin sont partis à la faute en fin de matinée avec leurs Volkswagen – comme Kalle Rovanperä qui a alors laissé filer la tête du WRC2 Pro au profit de Kopecký, sur l'autre Fabia officielle. La dernière étape de dimanche comprendra deux boucles de deux spéciales, pour un total de 80 kilomètres, et sera à suivre en direct sur Motorsport.com à partir de 7h45.

Classement après ES15/19

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

 Toyota

RC1 2h27'21"9
2

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

 Toyota

RC1

32"4

32"4

3

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 Toyota

RC1

41"8

9"4

4

Spain Dani Sordo

Spain Carlos Del Barrio

 Hyundai

RC1

2'10"8

29"0

5

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

 Hyundai

RC1

1'35"2

24"4

6

Norway Andreas Mikkelsen

Norway Anders Jæger

 Hyundai

RC1

1'37"3

2"1

7

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

  Citroën

RC1

1'43"1

5"8

8

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 Citroën

RC1

2'09"7

26"6

9

United Kingdom Gus Greensmith

United Kingdom Elliott Edmonson

 Ford M-Sport

RC1

6'02"6

3'52"9

10

Japan Takamoto Katsuta

United Kingdom Daniel Barritt

 Toyota

RC1

6'57"4

54"8

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
ES12 & 13 - Coup dur pour Neuville, trois Toyota en tête

Article précédent

ES12 & 13 - Coup dur pour Neuville, trois Toyota en tête

Article suivant

Suivez le Rallye d'Allemagne en direct

Suivez le Rallye d'Allemagne en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Allemagne
Catégorie Jour 3
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin