ES16 - Latvala gagne deux places et se retrouve 2e

Le Finlandais est revenu à 53”2 de Sébastien Ogier alors qu'il avait perdu 53”3 dans l'ES12... Mais le leader n'a pas pris le moindre risque depuis les malheurs de son équipier et rival.

Les trois pilotes Volkswagen ont signé un troisième triplé consécutif sur les 19,60 km de la spéciale de Capafonts 2 (ES16) avec sa dernière partie particulièrement rapide. Jari-Matti Latvala y a réalisé le scratch avec cinq secondes d'avance sur Andreas Mikkelsen et 6”6 sur Sébastien Ogier.

C'est ma spéciale favorite,” a lancé au point stop un Latvala semblant revivre après ses ennuis de la matinée. “La voiture est comme une voiture de course, et c'est comme un circuit. Après le stress de tout à l'heure, ça va mieux maintenant. On est bien revenus.”

Il s'est en effet et surtout emparé de la 2e place du général, dépassant d'un coup d'un seul Mikkelsen et Dani Sordo, seulement 6e de la spéciale à 8”1 sur sa Hyundai. Même si l'écart avec Ogier est bien supérieur (il était de 11”0 après l'ES11), il a retrouvé le rang qui était le sien avant de perdre cette petite minute dans l'ES12 à cause d'une corde coupée trop violemment et de la crevaison qui a suivi. Il compte désormais 2”9 d'avance sur Mikkelsen et 7”6 sur Sordo.

Je fais de mon mieux,” a assuré ce dernier, qui ne renonce pas. “Le rallye est encore très long, je dois tout tenter et rester au contact.”

Deux luttes internes

Derrière le quatuor de tête, Mads Østberg ne compte plus que 1”4 d'avance sur l'autre Citroën de Kris Meeke, résultat qu'il a accueilli d'une phrase un peu étonnante : “On a perdu beaucoup de temps mais je suis content de mon pilotage.”

Dans l'autre lutte interne opposant les équipiers de Sordo chez Hyundai pour la 7e place, Hayden Paddon a repris 0”8 à Thierry Neuville qu'il précède désormais de 2”6.

Sébastien Ogier n'a plus que la super spéciale de Salou (2,24 km) à terminer pour conclure en tête une deuxième étape marquée par les abandons de Stéphane Lefebvre, sur la troisième Citroën, et des Ford M-Sport d'Ott Tänak (alors 3e) et Elfyn Evans.

Le feeling est bon,” a confié Ogier à l'arrivée de l'ES16. “Dès que la route est propre, ça va, mais je reste prudent dans les cordes. On ne prend aucun risque.”

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Espagne
Type d'article Résumé de spéciale
Tags latvala, ogier, volkswagen