ES18 - Statu quo de rigueur, mais gros enjeu pour la Power Stage

Les pilotes Citroën ne peuvent se permettre la moindre erreur dans la dernière spéciale du rallye, sous peine de laisser la 2e place finale des constructeurs à Hyundai.

Jari-Matti Latvala, qui n'a plus aucune ambition au classement général, a signé dans l'ES18 son troisième scratch de la matinée en trois spéciales.

Après avoir abandonné deux fois au cours de ce rallye lors des deux premières étapes, à chaque fois dans la seconde spéciale du jour, Latvala est reparti ce matin en Rallye 2. Cinquante-deuxième du général à près d'une heure et demie de Sébastien Ogier, le Finlandais aligne les meilleurs chronos en cette matinée de dimanche. Et la courte ES18 de Great Orme (4,74 km) n'a pas fait exception à la règle.

Robert Kubica, qui a connu un nouveau rallye agité avec des problèmes de radiateur le premier jour (suite à une petite sortie) et de différentiel samedi, a signé le 2e chrono sur sa Ford Fiesta privée devant Hayden Paddon et Elfyn Evans, à la lutte pour la 5e place du général (derrière Dani Sordo) et séparés désormais de 7”7 avant la dernière spéciale.

Voir aussi: la galerie photo du "RAC"

Respectivement 5e et 9e de la spéciale, Sébastien Ogier et Kris Meeke assurent leurs positions en tête du général depuis le début de la matinée. Idem pour Andreas Mikkelsen, 3e du classement.

Le Français a assuré à l'arrivée du chrono précédent (ES17) qu'il ne ferait pas l'impossible cette fois pour aller chercher le meilleur temps de la Power Stage. On se souvient qu'il avait dû abandonner dans celle-ci au dernier Rallye de Catalogne, laissant la victoire finale à Mikkelsen.

Tension chez Citroën et Hyundai

Le Britannique de Citroën, qui compte 16”2 d'avance sur Mikkelsen, ne pourra pas se permettre d'attaquer dans l'ES19 qui débutera à 13h08 : si la situation reste en l'état, la marque aux chevrons encaissera 24 points au championnat des constructeurs (avec Meeke 2e et Mads Østberg 7e) contre 22 à Hyundai (Sordo 4e, Paddon 5e) et conservera sa 2e place avec six petits points d'avance.

En réalité, aucun des quatre pilotes représentant ces deux équipes n'a le moindre droit à l'erreur... Pas plus qu'Éric Camilli, sur le point de signer sa première victoire dans la catégorie WRC2 qu'il mène avec 21”6 d'avance sur Teemu Suninen.

La Power Stage et ES19 de Brenig 2 (10,81 km) débutera à 13h08.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Type d'article Résumé de spéciale
Tags citroen, hyundai, ogier