ES2 - Scrach pour Østberg et Paddon, Ogier toujours leader

Meilleur temps de la super spéciale de Barcelone jeudi soir, Sébastien Ogier conserve la tête du rallye après le premier secteur chrono de la matinée, devant Robert Kubica et Mads Østberg.

Østberg a signé en premier le meilleur temps de la première “vraie” spéciale du Rallye de Catalogne (Móra d'Ebre-Ascó, longue de 9,62 km). En quatrième position sur la route, le Norvégien a battu de trois secondes pile le chrono le plus rapide détenu avant lui par Sébastien Ogier. Ce dernier conservait cependant la 1ère place du général avec 1”7 d'avance sur le Champion du monde.

J'ai attaqué fort, mon rythme était assez bon,” a déclaré Østberg à l'arrivée de la spéciale. “Ça semble prometteur ! Il y a un peu de poussière mais ce n'est pas si difficile, on peut rester à fond.”

Un peu plus tard, Hayden Paddon en a terminé dans le même chrono de 5’55”6 qu'Østberg et s'est emparé de la 3e place du général. Son équipier Dani Sordo a confirmé la bonne tenue des Hyundai en prenant la 4e place de la spéciale à 2”2 derrière la Ford d'Ott Tänak à 1”4.

Ces deux-là on cependant perdu une place quand Robert Kubica est venu réaliser un excellent 3e chrono à deux dixièmes d'Østberg et Paddon, s'installant en 2e position au général à 1”1 d'Ogier.

Cinquième de l'ES2, le pilote Volkswagen s'attendait à perdre du temps sur cette première spéciale et plus globalement tout au long de la première étape disputée en quasi totalité sur la terre. Il n'en a cependant pas concédé à ses deux équipiers, bien au contraire, Andreas Mikkelsen (en troisième position sur la route) terminant la spéciale à 2”2 et Jari-Matti Latvala (deuxième sur la route) à 2”5 du Gapençais.

Pas évident de bien voir avec la poussière,” a expliqué Latvala au point-stop, donnant un avis différent de celui d'Østberg. “Pour moi, un écart de trois minutes entre les voitures n'est pas suffisant.”

Latvala pointe en 10e position au général, à 7”7 du leader alors que Mikkelsen est 6e à 4”1.

Huitième de la spéciale, derrière Elfyn Evans (Ford), au volant de l'autre DS3 nominée au championnat constructeurs – dans lequel Citroën est en lutte avec Hyundai et M-Sport pour la 2e place –, et bien qu'avouant ne pas encore avoir trouvé le rythme sur cette surface glissante, Kris Meeke occupe la 5e place du général. Il est lui aussi à 5”1 de son équipier Østberg, mais devant Mikkelsen grâce à son meilleur chrono dans cette ES2. Ils sont suivis de Tänak, Sordo, Thierry Neuville et Latvala.

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Espagne
Type d'article Résumé de spéciale
Tags kubica, ogier, ostberg, paddon