ES21 - À Ogier la Power Stage, victoire finale de Latvala

L'équipe Volkswagen a signé son deuxième doublé en trois rallyes cette saison, Jari-Matti Latvala s'imposant au Mexique devant Sébastien Ogier qui a remporté pour la troisième fois la dernière spéciale.

ES21 - À Ogier la Power Stage, victoire finale de Latvala

Jari-Matti Latvala a enfin ouvert son score au Championnat dans cette troisième manche de la saison et l'a fait de la meilleure des façons, en remportant une victoire nette et sans bavure même s'il n'a pas eu à rentrer dans un duel rapproché avec Sébastien Ogier pour la conquérir. Celui-ci était en effet impuissant face son son équipier chez Volkswagen en raison de sa position de tête sur la route.

C'est un beau retour !” s'est enflammé le Finlandais une fois redescendu du capot de sa Polo sur lequel il était monté, en compagnie de son copilote Miikka Anttila, sitôt celle-ci immobilisée à l'arrivée de la Power Stage. “C'est un sentiment fantastique. Après un début [de saison] si difficile, je n'étais pas très bien. Ce rallye ne m'a pas vraiment réussi dans le passé. C'est la première fois que je n'y ai pas connu de problème. Je savais que Seb prendrait les trois points de bonus mais je devais être un peu prudent – donc, en assurer deux de plus est parfait.”

Éric Camilli, Lorenzo Bertelli, Ott Tänak et Hayden Paddon, qui a amélioré le temps de l'Estonien d'un peu plus de 22 secondes !) ont détenu le meilleur chrono de cette dernière spéciale d'Agua Zarca (16,47 km) avant qu'Ogier ne mette tout le monde d'accord pour s'imposer avec 5”4 d'avance sur Latvala (parti derrière lui) et 10”4 sur le Néo-Zélandais de Hyundai. Ces trois pilotes et leurs copilotes ont donc inscrit trois, deux et un point de bonus au championnat.

Je suis content de mon rallye. J'ai déjà dit avant que je n'aurais rien faire de plus”, a déclaré le Champion du monde sans s'attarder, manifestement frustré qu'il était de n'avoir pu lutter à armes égales. “La voiture était parfaite et je remercie l'équipe. Bien sûr, ça fait aussi de bons points pour le championnat.”

Auteur du 5e chrono derrière Mads Østberg, Daniel Sordo a offert son troisième podium à Hyundai cette année après ceux de Thierry Neuville au Monte-Carlo et de Paddon en Suède. En terminant 4e du rallye tout comme au Monte-Carlo et après sa belle 3e place en Suède, le régulier Norvégien profite quant à lui des malheurs d'Andreas Mikkelsen pour s'emparer de la place de dauphin d'Ogier au Championnat des pilotes. Il contribue aussi à la 200e arrivée consécutive de M-Sport dans les points pour celui des constructeurs.

Seulement 16e du classement général après ses nombreux ennuis de vendredi et samedi, Éric Camilli, reparti en Rally 2 dimanche matin, amène en revanche sa Fiesta à la 7e place des voitures “scorant” dans ce Championnat constructeurs. Pour leur premier rallye sur la terre dans une World Rally Car, le Niçois et son copilote Benjamin Veillas, de retour à ses côtés, participent donc eux aussi à ce résultat de la structure qui prépare et aligne les Ford “officielles” en WRC.

Teemu Suninen a signé sa première victoire en WRC2 dans le premier rallye qu'il avait inscrit à son programme pour le championnat, et réalise donc la bonne affaire du week-end car aucun des prétendants déclarés au titre n'avait fait le déplacement au Mexique.

WRC Mexique - Classement final

 Pilote
Copilote
VoitureCat.

Écart avec

1er & préc.

1 2  Jari-Matti Latvala
 Miikka Anttila
VW Polo R WRC RC1 3h25:57.4
2 1  Sébastien Ogier
 Julien Ingrassia
VW Polo R WRC RC1 01:05.0
01:05.0
3 4  Dani Sordo
 Marc Marti
Hyundai i20 WRC RC1 03:37.9
02:32.9
4 5  Mads Østberg
 Ola Fløene
Ford Fiesta RS WRC RC1

05:36.4

01:58.5

5 20  Hayden Paddon
 John Kennard
Hyundai i20 WRC RC1 06:22.6
00:46.2
6 12  Ott Tänak
 Raigo Molder
Ford Fiesta RS WRC RC1 09:59.5
03:36.9
7 21  Martin Prokop
 Jan Tomanek
Ford Fiesta RS WRC RC1 12:58.5
02:59.0
8 37  Lorenzo Bertelli
 Simone Scattolin
Ford Fiesta RS WRC RC1 14:09.6
01:11.1
9 32  Teemu Suninen
 Mikko Markkula
Skoda Fabia R5 RC2 18:01.8
03:52.2
10 31

 Valery Gorban

 Volodymyr Korsia

BMW-Mini WRC RC1

32:37.3

14:35.5

 

partages
commentaires
ES20 - Ogier remporte le marathon de Guanajuato
Article précédent

ES20 - Ogier remporte le marathon de Guanajuato

Article suivant

Championnats - Ogier et Volkswagen creusent l'écart

Championnats - Ogier et Volkswagen creusent l'écart
Charger les commentaires
La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs Prime

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

Après avoir remporté un huitième titre mondial, Sébastien Ogier va cesser son engagement à plein temps en WRC. Pour comprendre l'héritage qu'il laisse, plusieurs de ses anciens adversaires, coéquipiers ou collègues témoignent de cette carrière riche en succès.

WRC
12 h
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020