ES3 - Ogier enchaîne et creuse l'écart sur Mikkelsen

Le Champion du monde a signé son deuxième meilleur temps en autant de spéciales alors que la descente aux enfers de Jari-Matti Latvala se poursuit.

ES3 - Ogier enchaîne et creuse l'écart sur Mikkelsen

Les équipages se sont vus accorder deux trains de pneus à clous supplémentaires pour cette deuxième spéciale du rallye (ES3) disputée sur les 18,47 km de Röjden. Ce qui, avec les deux qu'ils embarquaient déjà en roue de secours, leur donnait la possibilité de disposer d'un train de pneus neufs pour la spéciale.

Celle-ci, qui franchit la frontière pour passer en Norvège durant une douzaine de kilomètres avant de retrouver le territoire suédois, était recouverte de neige par endroits et d'une bonne glace - avec même quelques murs de neige - à en croire le pilote de la voiture "zéro" qui précède les concurrents sur le parcours.

Des informations confirmées par Sébastien Ogier, une nouvelle fois auteur du meilleur chrono en précédant de 6”6 Andreas Mikkelsen sur lequel il compte désormais 6"9 d'avance au général.

"Bien. Les conditions sont vraiment parfaites", a lancé le pilote français dans un grand sourire à l'arrivée de la spéciale. "C'était un vrai plaisir de piloter. La neige tombe et recouvre légèrement la route. Pas de grosse erreur, j'ai fait de mon mieux."

Mikkelsen, qui roule avec un pare-brise abîmé, a expliqué que le problème remontait à l'ES2 mais qu'il n'y avait aucune raison de s'inquiéter.

Thierry Neuville a signé le 3e chrono à 13"5. Après s'être plaint que sa Hyundai tournait mal dans les virages à gauche lors de la première spéciale, il s'est dit mécontent cette fois encore d'une auto qui "bouge beaucoup".

Avec son arbre de transmission avant gauche cassé dans la spéciale précédente, Jari-Matti Latvala a concédé 1'35"3 à Sébastien Ogier et a déclaré ne "rien pouvoir faire" à ce stade. Son retard s'élève désormais à 1'52"8.

Déception aussi, mais dans une moindre mesure, pour Kris Meeke qui pensait être sur un bon rythme mais a rendu 17"8 à Ogier et tombe de la 3e à la 4e place du général - à égalité avec Dani Sordo - à 22"2 du leader et désormais 17"2 de Neuville qui s'est emparé de la 3e place.

Après deux spéciales, le trio de tête du rallye est donc le même qu'à l'arrivée du Monte-Carlo.

Ott Tänak et Mads Østberg suivent aux 6e et 7e places après avoir réalisé de bons 4e et 5e chronos de la spéciale sur leurs Ford devant Sordo, qui a résolu son problème de température d'eau de l'ES2, Meeke et Hayden Paddon qui dit trouver le rythme mais a été perturbé à son tour par le même voyant allumé sur le tableau de bord de sa Hyundai que pour l'Espagnol précédemment. Henning Solberg (Ford) et Craig Breen (Citroën) ont complété le top dix de cette ES3.

Juste derrière, Éric Camilli, qui a perdu 49"5 dans cette spéciale, a été légèrement devancé par le local Fredrik Ahlin auteur du meilleur temps sur sa Ford en WRC2 et qui s'est emparé de la tête du général devant Pontus Tidemand (Skoda), Teemu Suninen (Ford) et le premier leader, Elfyn Evans (Ford).

partages
commentaires
Première spéciale - Scratch pour Ogier, désastre pour Latvala

Article précédent

Première spéciale - Scratch pour Ogier, désastre pour Latvala

Article suivant

ES4 - Ogier et Mikkelsen piégés mais toujours devant

ES4 - Ogier et Mikkelsen piégés mais toujours devant
Charger les commentaires