ES5 - Un scratch de Loeb qui attise les regrets

Reparti en Rally2 après son abandon de vendredi matin sur sortie de route, le pilote Citroën a réalisé le meilleur temps dans la première spéciale de la deuxième étape. Sébastien Ogier reste leader du général.

Parti en 11e position derrière les dix autres pilotes d'une Word Rally Car qui s'élançaient quant à eux dans l'ordre inverse du classement général, Sébastien Loeb a devancé de 1"4 un excellent Esapekka Lappi sur les 35,61 km de la spéciale inédite de Cagnano - Pino - Canari.

"Une spéciale propre, sans erreur. Pas de problème du tout, donc un assez bon temps. Je savais que je pourrais être rapide", a relaté le nonuple Champion du monde, qui n'a pas caché ses regrets après son erreur de vendredi qui lui a valu de lourdes pénalités et l'empêche de jouer la victoire ce week-end. 

Auteur du quatrième chrono à 5"9 de son ancien coéquipier chez Citroën, derrière Kris Meeke, Sébastien Ogier s'est montré plus rapide de six dixièmes que son dauphin au classement général, Thierry Neuville.

"Ça s'est bien passé", a déclaré le leader. "Je crois que tout le monde craignait un peu cette spéciale, elle est compliquée. Je voulais valider mes notes et je n'ai pas attaqué autant qu'hier, mais je suis quand même content de la spéciale."

Neuville a vu pour sa part Meeke, sur lequel il comptait 5"1 d'avance avant cette première spéciale du jour, revenir à une demi-seconde, même si le Britannique a concédé avoir perdu un peu le rythme à mi-parcours et avoir commis une petite erreur en partant un peu au large.

Des notes souvent perfectibles

"Mes notes étaient un peu trop optimistes", a confessé le pilote Hyundai. "Je me suis fait quelques petites frayeurs donc j'ai dû baisser le rythme jusqu'à la fin de la spéciale."

À noter que plusieurs pilotes ont évoqué des notes clairement perfectibles et contenant même "trop" d'informations" dans le cas d'Andreas Mikkelsen, auteur du sixième temps pour revenir à 1"1 de Jari-Matti Latvala au général. Septième de la spéciale devant ce même Latvala, Elfyn Evans (qui a calé dans la dernière épingle) et Dani Sordo, Ott Tänak a indiqué avoir calé à deux reprises en actionnant le frein à main.

Stéphane Lefebvre, quatrième du WRC2, est sorti de la route avec sa Citroën C3 R5 et a abandonné. Jan Kopecky a signé le troisième temps derrière son équipier chez Skoda, Ole Christian Veiby, et la Hyundai de Pierre-Louis Loubet. Surtout, il a devancé de 0"6 son suivant au général, Yoann Bonato.

"Un peu chanceux !" a pourtant déclaré le Champion de France en titre, qui pilote la seconde C3 R5. "J'ai fait une erreur dans une section rapide et la route était comme de la glace."

La deuxième des trois spéciales de cette boucle matinale doit débuter à 9h18 et sera à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES5/12

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

1

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1 1h41'43"5

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 
RC1 

34"2

34"2 

3

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

RC1

34"7

0"5

4

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

52"0

17"3

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota 
RC1 

1'09"0

17"0

6

 Elfyn Evans

 Phil Mills

Ford M-Sport
RC1

1'24"9

15"9

7

 Dani Sordo

 Carlos Del Barrio

Hyundai

RC1

1'27"0

2"1

8

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

1'33"9

6"9

9

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai
RC1

1'35"0

1"1

10

 Bryan Bouffier

 Xavier Panseri

Ford M-Sport

RC1

2'03"7

28"7

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Citroën Racing
Type d'article Résumé de spéciale
Tags es5, wrc 2018 corse