ES2 à 6 - Tänak leader, Neuville et Ogier à la peine

partages
commentaires
ES2 à 6 - Tänak leader, Neuville et Ogier à la peine
Par : Jean-Philippe Vennin
5 oct. 2018 à 10:52

Le vainqueur des trois derniers rallyes a remporté les trois premières spéciales de la matinée, dont la plus longue, et occupe la tête au Pays de Galles alors que ses rivaux pour le titre ont eu leur lot de soucis.

Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Toyota Gazoo Racing
Elfyn Evans, Daniel Barritt, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Elfyn Evans, M-Sport Ford WRT
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Craig Breen, Scott Martin, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT, Thierry Neuville, Hyundai Motorsport

Malgré un feeling loin d'être idéal en raison des conditions boueuses et glissantes, dans lesquelles de nombreux pilotes se sont plaints de sous-virage, Ott Tänak s'est porté en tête dès la première spéciale du jour, pour creuser ensuite régulièrement l'écart.

Ses deux adversaires dans la course au titre, Thierry Neuville (qui en est le leader provisoire) et Sébastien Ogier, le suivaient au classement général – mais dans l'ordre inverse – après cette même première spéciale de la matinée, mais ils ont perdu du terrain avant l'assistance de la mi-étape.

Lire aussi :

En butte à du sous-virage avec une Hyundai qui "ne faisait pas" ce qu'il voulait, Neuville a commis deux légères erreurs dans la deuxième et la troisième spéciales (ES3/4) et n'occupe que la cinquième place au général, à 21"8 de Tänak, après avoir remporté le premier passage dans la très courte spéciale de Slate Mountain qui concluait la matinée (ES5).

La situation est pire pour Ogier, qui a perdu les deux premiers rapports de boîte de sa Ford dans l'ES4, partant deux fois à la faute dans des virages lents. L'ancien et futur pilote Citroën se retrouve septième à 27"9 de Tänak au général.

"C'est très difficile", a dit le Français à l'issue des deux passages dans cette même courte spéciale, également piégeuse et pluvieuse (ES6). "Il y a une épingle très serrée, sans compter le départ, et je n'ai que la troisième vitesse. Cette fin de matinée a été proche du désastre, franchement, et maintenant la boîte doit résister à 100 km de liaison. Personne ne sait si elle va tenir ou pas."

Lire aussi :

Les équipiers d'Ogier chez M-Sport, Elfyn Evans et Teemu Suninen, sont deuxième et quatrième au général, le Gallois comptant 8"9 de retard sur Tänak. Ils encadrent Jari-Matti Latvala – à 6"5 du Gallois et 6'"1 devant le Finlandais –, qui a remporté le second passage dans Slate Mountain (ES6) avec sa Toyota. La troisième Yaris d'Esapekka Lappi est sixième derrière Neuville mais aussi la Citroën de Craig Breen (à 1"1 seulement du Belge), et devant Ogier.

L'autre C3 de Mads Østberg et la Hyundai de Hayden Paddon complètent le top 10 devant la troisième i20 d'Andreas Mikkelsen, pas du tout à l'aise et qui ferme la marche des WRC à déjà à 17"2 de son équipier néo-zélandais.

Problème pour Camilli

Un Kalle Rovanperä très impressionnant a signé quatre des cinq meilleurs temps du WRC2 ce vendredi matin, n'en laissant qu'un seul à Pontus Tidemand, son équipier chez Škoda qu'il devance déjà de 37''9. Au volant de sa C3 R5, Stéphane Lefebvre est quatrième derrière Gus Greenmith (Ford) et devant Pierre-Louis Loubet (Hyundai).

Très rapide dans l'ES2 (deuxième temps de la catégorie) avec sa Fiesta M-Sport, Éric Camilli a malheureusement perdu plus de quatre minutes dans la spéciale suivante.

La boucle de l'après-midi, qui reprendra les trois premières spéciales du jour, doit débuter à 15h37 et sera à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES6/23

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écart & 

intervalle

1

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

35:13.4

2

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Daniel Barritt

Ford M-Sport

RC1

8.9

8.9

3

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

15.4

6.5

4

 Teemu Suninen

 Mikko Markkula

Ford M-Sport

RC1

21.5

6.1

5

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 

Hyundai

RC1

21.8

0.3

6

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën

RC1

22.9

1.1

7

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

 

Toyota

RC1

25.4

2.5

8

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1

27.9

2.5

9

 Mads Østberg

 Torstein Eriksen

 

Citroën

RC1

31.3

3.4

10

 Hayden Paddon

 Seb Marshall

Hyundai

RC1

32.9

1.6

Le classement complet sera disponible ici.

Prochain article WRC
ES1 - Lappi premier leader au Pays de Galles

Article précédent

ES1 - Lappi premier leader au Pays de Galles

Article suivant

Ogier : "Au moins, nous sommes encore là"

Ogier : "Au moins, nous sommes encore là"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Catégorie Étape 1
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de spéciale