ES7 & 8 - Ogier creuse l'écart mais le cœur n'y est pas

Sébastien Ogier a légèrement accru son avance sur Kris Meeke après les deux premières épreuves spéciales de samedi matin.

Cinquième temps sur les 11,34 km de Gartheiniog – première spéciale de la matinée – à 5”2 de Thierry Neuville reparti en Rallye 2 pour la deuxième étape, le Champion du monde y a rendu 1”2 à Kris Meeke, son plus proche poursuivant au classement général. Deuxième ensuite sur les 25,86 km de Dyfi 1 (une spéciale historique du RAC empruntée sous cette forme pour la première fois depuis les années 1990), encore derrière Neuville, il a cette fois devancé le Britannique de trois secondes pour porter son avance à 15”1.

 

 

 

Les conditions, ça va, mais c'est très difficile de continuer lorsque des choses comme celles-là arrivent,” a déclaré Ogier au point-stop de l'ES8, faisant référence aux événements de la soirée de vendredi à Paris. “On se rend compte à quel point tout le reste est secondaire.”

Latvala abandonne encore

Jari-Matti Latvala et Mads Østberg ont tous deux rencontrés des problèmes dans cette ES8 : le Finlandais de Volkswagen, reparti lui aussi en Rallye 2, l'a terminée avec un arbre de transmission cassé et y a perdu plus d'une minute venue s'ajouter aux... près de 35 qu'il comptait déjà au général. Il a tenté de réparer mais a finalement abandonné sur la liaison.

Le Norvégien de Citroën, qui occupait la 4e place du général, y a lui aussi perdu plus d'une minute.

Je n'ai aucune idée de ce qu'est le problème,” a-t-il expliqué. “J'ai senti un gros impact à l'avant droite dans une ligne droite. Je ne sais pas ce que c'est. C'était un gros choc.”

Voir aussi: la galerie photo du "RAC"

Østberg n'a rétrogradé que d'une place au classement mais a perdu pour de bon le contact avec la tête. Derrière Andreas Mikkelsen qui a crevé à l'avant droit dans l'ES8 et compte désormais 40 secondes de retard sur Ogier, Dani Sordo s'est emparé de la 4e place.

Deuxième temps du WRC2 derrière Teemu Suninen dans l'ES7 et auteur du chrono le plus rapide dans l'ES8 avec un dixième d'avance, Éric Camilli compte 6”5 d'avance sur le Finlandais en tête de la catégorie, une position qu'il occupe depuis vendredi après-midi.  

 

 

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Type d'article Résumé de spéciale
Tags neuville, ogier