WRC
22 janv.
-
26 janv.
Événement terminé
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
15 jours
C
Rallye d'Argentine
23 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
57 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
85 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
99 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
141 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
162 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
190 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
211 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
232 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
246 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
267 jours

ES6 à 8 - Neuville en tête au terme de la première étape

partages
commentaires
ES6 à 8 - Neuville en tête au terme de la première étape
Par :
26 avr. 2019 à 21:24

Le pilote Hyundai s'est emparé du commandement à l'issue de la dernière spéciale du vendredi en Argentine, marquée par une grosse sortie de route d'Esapekka Lappi avec sa Citroën.

Repassé en tête après la deuxième des trois spéciales de l'après-midi (ES7) aux dépens de Kris Meeke, l'un de ses équipiers chez Toyota – et malgré une perte de puissance après le passage d'un gué –, Ott Tänak concédait huit secondes à Thierry Neuville, qu'il devançait de 11"4 au général avant l'ES8, au dernier intermédiaire de celle-ci. C'est alors qu'il a effectué un demi-tête-à-queue en vue de l'arrivée.

Concédant 24"8 au Belge, et indiquant avoir roulé avec un arbre de transmission cassé, Tänak est retombé derrière celui-ci et Sébastien Ogier, auteurs des deux meilleurs chronos, au classement général. Le nouveau leader était satisfait de son rythme et des conditions cet après-midi. De son côté, le sextuple Champion du monde, qui s'était fait une belle frayeur dans l'ES6 en début d'après-midi en se retrouvant un moment sur deux roues, a un peu déploré le manque de performance de sa Citroën tout en se réjouissant de sa position et du fait d'être en lice pour la victoire.

Cette dernière spéciale a ensuite été interrompue momentanément au drapeau rouge, l'autre C3 d'Esapekka Lappi étant immobilisée sur la route et entourée de spectateurs après avoir effectué un tonneau – sans gravité, heureusement, pour le Finlandais et pour son copilote Janne Ferm.

Lire aussi :

Après avoir concédé la tête du rallye à Tänak dans l'ES7, on l'a vu, Meeke a souffert pour trouver de la motricité dans la spéciale suivante et rétrogradé le premier derrière Neuville et Ogier au général après quelques erreurs et la perte du troisième rapport.

Cela ne s'est pas arrangé pour lui dans le dernier secteur chronométré du jour, et la boucle de l'après-midi a décidément été difficile pour les Toyota puisque Latvala a subi une crevaison dans l'ES7 et effectué lui aussi un tête-à-queue dans l'ES8, avant d'être le seul concerné par la neutralisation de celle-ci (et de se voir probablement attribuer un temps forfaitaire).

Au prix d'un deuxième chrono dans l'ES6, juste devant son équipier Andreas Mikkelsen qui avait été retardé par une crevaison le matin, Dani Sordo a porté sa Hyundai au niveau de celle du Norvégien à la cinquième place du général, avant de s'en emparer en solitaire dans l'ES7. Mais un tête-à-queue dans la dernière spéciale du jour l'a renvoyé derrière Elfyn Evans – dont la Ford a subi un court-circuit, tout comme celle de Teemu Suninen, au passage d'un gué cet après-midi.

Lire aussi :

Après l'abandon de son poursuivant Gus Greensmith dans l'ES7, avec la suspension avant gauche de sa Ford M-Sport cassée suite à un choc avec une pierre, Mads Østberg compte quatre minutes et demie d'avance sur Marco Bulacia Wilkinson en WRC2 Pro. Celui-ci avait justement perdu cinq bonnes minutes le matin en... se trompant de roue à changer puis remplaçant enfin la bonne après une crevaison sur sa Škoda adoubée par l'usine sur ce rallye.

Takamoto Katsuta a concédé la tête du WRC2 à Alberto Heller, sur une autre Ford, dans l'ES6, puis l'a récupérée aussitôt avant de perdre du temps dans l'ES8. Pedro Heller mène désormais la catégorie, après les ennuis ayant touché également son frère Alberto. Il occupe la deuxième place des voitures de type R5, un peu plus de deux minutes derrière la C3 d'Østberg qui a intégré le top 10 au général malgré une crevaison et des problèmes de moteur après le passage d'un gué.

D'une distance équivalente à celle du vendredi avec 146 kilomètres, la journée de samedi comprendra elle aussi deux boucles de trois spéciales, mais assez différentes – au cœur de la vallée de Punilla ou le brouillard pourrait être de la partie – et tout autant entrecoupées par un second passage dans la super spéciale du parc d'attraction de Villa Carlos Paz. Elle débutera à 12h47, heure de Paris, et sera bien entendu à suivre en direct commenté sur Motorsport.com.

Classement après ES8/18

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1 1h11'13"9
2

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

Citroën

RC1

11"9

11"9

3

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

Toyota

RC1

13"4

1"5

4

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

 Toyota

RC1

28"1

14"7

5

Norway Andreas Mikkelsen

Norway Anders Jæger

Hyundai

RC1

29"4

1"3

6

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

Ford M-Sport

RC1

38"2

8"8

7

Spain Dani Sordo

Spain Carlos del Barrio

Hyundai

RC1

41"1

2"9

8

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen

Ford M-Sport

RC1

1'59"2

1'18"1

9*

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 Toyota

RC1

2'02"9

3"7

10

Norway Mads Østberg

Norway Torstein Eriksen

 Citroën

RC2

6'11"1

4'08"2

*Avant application d'un temps forfaitaire pour Latvala dans l'ES8.

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
ES5 - Meeke leader au terme de la première boucle

Article précédent

ES5 - Meeke leader au terme de la première boucle

Article suivant

Rallye terminé pour Lappi, Ogier espère du mieux

Rallye terminé pour Lappi, Ogier espère du mieux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Catégorie Jour 2
Pilotes Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin