ES8 & 9 - Sordo se rapproche du podium provisoire

partages
commentaires
ES8 & 9 - Sordo se rapproche du podium provisoire
Par : Jean-Philippe Vennin
18 août 2018 à 08:51

Ott Tänak a encore augmenté légèrement son avance sur Sébastien Ogier dans les deux premières spéciales de la deuxième étape sur le Rallye d'Allemagne, dont le juge de paix de Panzerplatte où Dani Sordo a réalisé le meilleur chrono.

Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Ott Tanak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Jari-Matti Latvala, Toyota Gazoo Racing
Craig Breen, Scott Martin, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team

Sordo a devancé Tänak de six dixièmes de seconde sur les 38,57 km de cette spéciale aux types de revêtement divers, parmi lesquels du béton ou des pavés, et bordée de ces fameux hinkelsteins – des blocs censés retenir les chars qui arpentent habituellement les routes du camp d'entraînement militaire de Baumholder.

Surtout, en y battant Jari-Matti Latvala de 7''5 et Elfyn Evans de 8''3, l'Espagnol a gagné deux places d'un coup au général pour prendre la quatrième. Le pilote Toyota avait lui-même repris le dessus sur celui de M-Sport dans la courte Panzerplatte Arena (ES8).

Lire aussi :

Sordo ne compte que 5''4 de retard sur Thierry Neuville, son équipier chez Hyundai, qui a encore concédé du temps à ses deux poursuivants dans la course au titre, Tänak et Sébastien Ogier. Ces deux-là sont désormais séparés de 13''2 et le Belge pointe 20''4 plus loin.

"Il n'y a rien à faire, la voiture ne fonctionne pas du tout", a déclaré un Neuville apparemment impuissant au point stop de l'ES9. "C'est très sale et je ne peux pas freiner correctement."

La plupart des pilotes a en effet souligné que le terrain était très 'poussiéreux' et glissant, lors des freinages notamment, et plusieurs d'entre eux, dont Tänak, ont indiqué avoir eu du sous-virage.

Camilli en tête du WRC2

Derrière Sordo, Latvala et Evans qui se tiennent en 8''5, Esapekka Lappi est à 5''3 du Gallois et précède Craig Breen de 8''2. Mikkelsen suit à 12''9 du pilote Citroën, Teemu Suninen complète le top 10 à 24''2 et 7''4 devant l'autre C3 de Mads Østberg.

Éric Camilli est désormais leader du WRC2 devant Kajetan Kajetanowicz, Fabio Andolfi et Stéphane Lefebvre, auteur du meilleur temps dans Panzerplatte. Jan Kopecký et Yoann Bonato y ont perdu plus d'une minute et demie et près de trois minutes et demie respectivement, chacun ayant dû s'arrêter pour changer une roue.

Deux spéciales restent à disputer dans cette boucle matinale, à partir de 11h03. Le rallye est à suivre en direct et en intégralité sur Motorsport.com.

Prochain article WRC
ES5 à 7 - Derrière Tänak, Ogier distance Neuville

Article précédent

ES5 à 7 - Derrière Tänak, Ogier distance Neuville

Article suivant

ES10 & 11 - La lutte fait rage derrière Tänak et Ogier

ES10 & 11 - La lutte fait rage derrière Tänak et Ogier
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Allemagne
Catégorie Étape 2
Pilotes Dani Sordo
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de spéciale