Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
36 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
13 Heures
:
24 Minutes
:
03 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

ES7 à 9 - Tänak large leader, pas de blessure pour Neuville

partages
commentaires
ES7 à 9 - Tänak large leader, pas de blessure pour Neuville
Par :
11 mai 2019 à 16:25

Le pilote Toyota a encore creusé l'écart en tête, au Chili, sur l'ensemble des trois spéciales du samedi matin alors que celui de Hyundai et son copilote Nicolas Gilsoul sont sortis indemnes de leur série de tonneaux dans l'ES8.

Deuxième chrono dans l'ES7 puis troisième dans l'ES8, et enfin auteur de son quatrième scratch du rallye dans l'ES9, Ott Tänak a désormais 34"6 sur Sébastien Ogier. L'Estonien a été en mesure de conserver un rythme parmi les plus rapides, et cela bien qu'embarquant une vingtaine de kilos supplémentaires dans sa Yaris – après avoir été le seul des pilotes officiels du WRC à avoir quitté le parc d'assistance avec deux roues de secours pour la boucle matinale.

"Les écarts sont très, très réduits, mais je me sens bien car on roule joliment et proprement. Pas d'inquiétude pour le moment", a déclaré Tänak au point stop de l'ES9.

Lire aussi :

Un discours plus serein que celui d'Ogier, qui se disait satisfait vendredi des changements apportés à sa Citroën depuis l'Argentine, mais qui attend impatiemment des évolutions plus importantes. "La solution n'est pas disponible pour l'instant, il faut attendre", a en effet déclaré le Français à l'arrivée de cette même ES9. "On fait toujours de notre mieux pour prendre des points, c'est comme cela qu'on gagne des championnats. Mais il faut aussi être plus rapides."

Un meilleur temps pour Loeb

Ogier, qui pourrait reprendre la tête du championnat suite à l'abandon de Thierry Neuville dans l'ES8, conserve 16"4 d'avance sur Jari-Matti Latvala, lui-même suivi à 1"1 seulement de Sébastien Loeb qui a signé son deuxième scratch du rallye dans l'ES8 – et le premier sur une vraie spéciale après avoir remporté vendredi soir la super spéciale de Concepción.

"J'étais très à l'aise avec la voiture. J'ai eu du mal avec le brouillard à la fin mais la voiture va bien, maintenant je comprends comment la piloter pour aller vite", a déclaré Loeb à l'issue de l'ES9 qui suivait, dans laquelle il a réalisé le deuxième temps à deux dixièmes de Tänak.

Meeke et Latvala retardés

La journée n'a pas très bien commencé pour les autres pilotes Toyota puisque Kris Meeke est parti en tonneau dans un virage lent de la première spéciale du jour (ES7), perdant six minutes et demie dans l'affaire et se retrouvant en dehors du top 10. De plus, reparti à vitesse réduite, il a involontairement ralenti pendant un certain temps son équipier Latvala, qui a quant à lui concédé une vingtaine de secondes et espérait qu'une partie du temps ainsi concédé lui serait rendu.

À noter que Meeke, sur sa Yaris dépourvue de pare-brise, a signé aussitôt deux quatrième temps consécutifs dans les deux spéciales suivantes.

Elfyn Evans, Teemu Suninen, Esapekka Lappi – ces deux derniers sur un meilleur rythme aujourd'hui, le pilote Citroën en particulier – et Andreas Mikkelsen, qui a encore visité un fossé dans l'ES7 et a été dépassé par les deux jeunes Finlandais, complètent le classement provisoire des WRC officielles. Suivent les deux premiers du WRC2 Pro, Kalle Rovanperä et Mads Østberg – qui a rencontré des soucis avec sa Citroën et cédé le commandement de la catégorie dès le premier secteur chronométré du jour.

Lire aussi :

C'est après la dernière des trois spéciales de la matinée que Hyundai Motorsport a publié sur son fil Twitter un communiqué synonyme de bonne nouvelle : "Après qu'il a été examiné à l'hôpital de Concepción, nous sommes contents de pouvoir confirmer que Thierry [Neuville] n'a pas de fracture ni de blessure après ses tonneaux de l'ES8", pouvait-on y lire. Le copilote de Neuville, Nicolas Gilsoul, avait pour sa part été vu debout, en bonne forme, à côté de la voiture peu après l'accident.

La boucle du samedi après-midi, qui comprendra les trois mêmes spéciales, doit débuter à 20h08. Elle sera à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES9/16

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

 Toyota

RC1 2h02'46"7
2

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 Citroën

RC1

34"6

34"6

3

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 Toyota

RC1

51"0

16"4

4

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena 

 Hyundai

RC1

52"1

1"1

5

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

Ford M-Sport

RC1

1'11"7

19"6

6

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen

Ford M-Sport

RC1

2'45"8

1'34"1

7

Finland Esapekka Lappi

Finland Janne Ferm

  Citroën

RC1

2'58"1

12"3

8

Norway Andreas Mikkelsen

Norway Anders Jæger

 Hyundai

RC1

2'08"1

1'06"7

9

Finland Kalle Rovanperä

Finland Jari Halttunen

 Škoda

RC2

5'24"3

2'03"4

10

Norway Mads Østberg

Norway Torstein Eriksen

 Citroën

RC2

6'00"2

35"9

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
Grosse sortie de route pour Neuville dans l'ES8

Article précédent

Grosse sortie de route pour Neuville dans l'ES8

Article suivant

Hyundai explique l'accident de Neuville et Gilsoul

Hyundai explique l'accident de Neuville et Gilsoul
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Chili
Catégorie Jour 2
Pilotes Sébastien Loeb , Ott Tänak
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin