Lappi reste leader, Neuville contraint à l'abandon

Esapekka Lappi mène toujours le Rallye de Monza après les deux premières spéciales de l'après-midi, devant Dani Sordo. Thierry Neuville a été contraint à l'abandon après une nouvelle erreur.

Charger le lecteur audio

Deux passages dans la spéciale Cinturato, la plus longue disputée dans le Parc de Monza ce week-end, étaient au programme ce vendredi après-midi, sur le circuit et dans ses environs, avant un dernier chrono en nocturne en fin de journée. Les pilotes ont privilégié les pneus neige dans des conditions météo très difficiles, avec seulement 4°C et surtout une forte pluie qui a rendu les portions sur asphalte très glissantes et celles sur terre très boueuses. Ces conditions délicates ont fait perdre à Thierry Neuville ses derniers espoirs de titre.

Le Belge, arrivé à Monza à la troisième position du championnat, a dû abandonner dans la première spéciale de l'après-midi. Neuville a d'abord endommagé la suspension avant-droite dans une chicane, mais il a pu continuer au ralenti. C'est finalement en passant dans une grosse flaque que son moteur a été noyé, l'obligeant à s'arrêter pour de bon. Esapekka Lappi et Dani Sordo, les deux premiers du classement général, ont fait partie des pilotes qui ont dû ralentir pour éviter la Hyundai et ils ont reçu un temps forfaitaire.

Elfyn Evans s'est offert le scratch devant Sébastien Ogier, pourtant légèrement ralenti par un tout-droit. Au général, Lappi a conservé ses 3"3 d'avance sur Sordo et Ogier est resté à une vingtaine de secondes des deux leaders.

Lire aussi :

Les leaders ont été épargnés par les soucis dans le second passage dans la spéciale, qui a vu Ogier s'offrir son premier scratch de la journée, devant Kalle Rovanperä et Elfyn Evans. Lappi n'a pris que la neuvième place, perdant 9"6 sur Ogier, mais seulement 0"5 sur Sordo. Le pilote Ford M-Sport abordera donc la dernière spéciale du jour à la première position, avec 2"8 d'avance sur Sordo et 10"5 sur Ogier, qui a réduit l'écart de moitié. Evans est toujours quatrième devant Ott Tänak, qui a perdu du temps dans cette spéciale en s'arrêtant deux fois, la première après avoir calé, la seconde en étant contraint à un demi-tour.

Thierry Neuville n'est pas le seul pilote à avoir abandonné. Teemu Suninen, en proie à des soucis sur son moteur, a dû renoncer à disputer la dernière spéciale du jour.

Scratchs de l'après-midi

ES4 : United Kingdom E. Evans (Toyota)

ES5 : France S. Ogier (Toyota)

Italy Rallye de Monza - Classement après l'ES5

partages
commentaires
Lappi profite des conditions piégeuses, Ogier se fait une frayeur
Article précédent

Lappi profite des conditions piégeuses, Ogier se fait une frayeur

Article suivant

Sordo prend la tête pour un souffle après le mauvais choix de Lappi

Sordo prend la tête pour un souffle après le mauvais choix de Lappi