WRC Rallye Monte-Carlo

Les espoirs de Fourmaux douchés par une violente sortie de route

Le Rallye Monte-Carlo 2022 a pris fin prématurément pour Adrien Fourmaux, victime d'une violente sortie de route dès la troisième spéciale. Si l'équipage français est sorti indemne, la Ford Puma Rally1 a souffert après une chute dans un ravin.

Excellent quatrième du classement général à l'entame de la journée, le pilote M-Sport a mal évalué un virage à gauche dans la première spéciale de la matinée, Roure-Beuil. Sa Ford Puma Rally1 est venue percuter une paroi rocheuse à haute vitesse, déclenchant une série de tonneaux par-dessus le rail de sécurité, avant de s'immobiliser 30 mètres en contre-bas dans un ravin.

Heureusement, Adrien Fourmaux et son copilote Alexandre Coria sont sortis indemnes de l'accident, mais la Puma a subi des dommages importants.

En chasse pour le podium, le Nordiste pointait alors à 17"9 du leader du rallye, Sébastien Ogier, après un début de rallye convaincant lors de la première étape nocturne disputée ce jeudi.

Le directeur de l'équipe M-Sport, Richard Millener, a déclaré que la Puma était très endommagée, avant d'admettre que le rallye de Fourmaux était possiblement terminé, une réparation pour revenir en course samedi étant presque impossible.

"Il a eu un très grave accident à première vue", a expliqué Millener. "D'après ce que j'ai vu, c'était un virage assez sale, il a coupé la trajectoire et je pense que les voitures devant ont sorti un peu de boue [de la corde], et il a foncé sur la montagne, ça l'a fait basculer par-dessus la barrière, 20 à 30 mètres plus bas."

"La voiture a l'air assez lourdement endommagée, donc je pense que ce sera la fin du rallye pour lui, ce qui est vraiment dommage", a poursuivi le directeur de M-Sport. "Ce n'est pas ce que nous voulions car nous avions parlé de nous assurer d'aller jusqu'au bout, et c'est difficile quand on a l'impression d'avoir une bonne confiance. Ses commentaires hier soir sur la voiture étaient très positifs, il a pris cela en compte aujourd'hui. C'est une autre dure leçon dans le cycle de développement, il n'y a pas grand- chose que nous puissions faire."

 

La boucle matinale a tout de même été plus qu'encourageante pour M-Sport, puisque sa quatrième voiture pilotée par le nonuple Champion du monde, Sébastien Loeb, a pris la tête du classement général. À l'aise dans sa monture, l'Alsacien a confirmé ses bonnes sensations en signant une matinée parfaite avec trois meilleurs temps consécutifs.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent ES4 & 5 - Loeb passe en tête après une matinée parfaite
Article suivant ES6 à 8 - Solide leader, Loeb emmène Ogier dans son sillage

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France