Evans a pris des points précieux "compte tenu des circonstances"

En ne concédant que très peu de points à Sébastien Ogier, son premier poursuivant au championnat, Elfyn Evans a fait preuve d'une belle qualité de gestionnaire lors du Rallye de Sardaigne.

Evans a pris des points précieux "compte tenu des circonstances"

Quatrième du Rallye de Sardaigne, Elfyn Evans a inscrit des points précieux dans la course au titre, ne rendant que quatre unités à Sébastien Ogier sur cette manche. Conscient du désagrément qu'il aurait en ouvrant la route tout au long de la journée de vendredi, le Britannique avait abordé l'épreuve avec en tête l'objectif de rallier l'arrivée dans le top 5. Mission accomplie donc, même s'il aurait aimé marquer un peu plus que les deux points de la quatrième place dans la Power Stage.

Lire aussi :

"Je n'ai pas pris autant de points que je l'aurais voulu dans la Power Stage, mais au moins nous avons assuré le résultat et nous repartons avec de solides points au terme du week-end", se félicite le pilote Toyota. "Bien sûr, on veut toujours plus qu'une quatrième place, mais nous savions en venant ici que ça allait être dur en étant les premiers sur la route, et nous étions déjà presque écartés de la lutte pour le podium au soir du premier jour. Nous avons continué à attaquer mais les chronos étaient serrés. Au bout du compte, je crois que la quatrième place était ce qu'il y avait de plus réaliste. Ça n'avait aucun sens de prendre de gros risques pour essayer d'aller plus vite et terminer probablement à la même position finale. Alors oui, ce n'est pas notre meilleure performance mais c'est un week-end solide compte tenu des circonstances."

À deux manches de la fin de cette saison raccourcie, crise du coronavirus oblige, Elfyn Evans possède 14 points d'avance sur son coéquipier Sébastien Ogier, tandis que Thierry Neuville et Ott Tänak pointent respectivement à 24 et 28 longueurs. Le prochain rendez-vous aura lieu en Belgique le mois prochain, pour le Rallye d'Ypres disputé sur asphalte, où le fait d'ouvrir la route ne sera pas aussi désavantageux que sur le parcours sarde. "Être le premier sur l'asphalte devrait normalement être un avantage, et nous espérons que ce sera le cas", estime Evans. "J'ai hâte d'ouvrir la route à Ypres."

Ogier a "tout donné"

Sébastien Ogier, Toyota Gazoo Racing

Dans sa reconquête de la couronne mondiale, Ogier aurait évidemment aimé s'imposer en Sardaigne pour reprendre davantage de points à Evans, mais le Français a dû se contenter de la troisième place. En lutte pour la victoire jusqu'au dernier moment, il s'est incliné pour six secondes face au vainqueur Dani Sordo, et a vu l'autre Hyundai de Thierry Neuville lui subtiliser la deuxième place pour une petite seconde après un duel magnifique qui a animé tout le week-end.

"C'était très intense pendant plus ou moins tout le week-end", résume le sextuple Champion du monde. "Évidemment, à la fin cette troisième place ne démontre peut-être pas le niveau de performance que nous avions ici, mais c'est comme ça. Nous avons dû être deuxièmes sur la route pendant une grande partie du rallye, et il y a eu beaucoup de temps perdu pour ça. Après ça, il était certain que ce serait difficile. Mais je crois que nous avons fait de notre mieux et je ne peux pas être déçu de ma performance. J'ai tout donné et ça reste des points solides pour le championnat. Je suis de mieux en mieux adapté à la Yaris WRC et la performance est au rendez-vous. Je dois juste continuer comme ça et je suis confiant pour l'avenir."

partages
commentaires
Sordo a failli perdre sa victoire sur tapis vert
Article précédent

Sordo a failli perdre sa victoire sur tapis vert

Article suivant

La FIA valide l'hybride pour la prochaine génération de WRC

La FIA valide l'hybride pour la prochaine génération de WRC
Charger les commentaires
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020
Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre Prime

Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre

Un étrange dilemme attend peut-être Tommi Mäkinen en cette fin de saison WRC, avec le pilote leader de l’équipe Toyota qui espère revenir sur son numéro deux, le tout dans un contexte compliqué par la pression de Hyundai au championnat des constructeurs.

WRC
7 oct. 2020