Feu vert pour le Rallye Monte-Carlo qui se déroulera à huis-clos

À moins d'une semaine de son départ, la 89e édition du Rallye Monte-Carlo a obtenu toutes les autorisations de la préfecture des Hautes-Alpes et ouvrira comme prévu la saison 2021 du Championnat du monde des Rallyes.

Feu vert pour le Rallye Monte-Carlo qui se déroulera à huis-clos

Le COVID-19 a fait mal au monde du sport en 2020 et le Championnat du monde des Rallyes n'y a pas échappé. Après une saison amputée de dix manches et une trêve hivernale de 46 jours seulement, les doutes se sont rapidement tournés vers les premiers rallyes programmés en 2021. Dans un calendrier repensé par la FIA et WRC Promoter, le Monte-Carlo et la Suède restaient, de par leur statut d'épreuves hivernales, les premiers remparts face aux potentiels nouveaux assauts de la crise sanitaire.

L'annulation de l'épreuve scandinave officialisée depuis décembre, a même laissé planer de sérieux doutes quant à la bonne tenue de la classique monégasque programmée trois semaines plus tôt. La mise en place d'un couvre-feu à 20h dans un premier temps, puis son abaissement à 18h n'ont pas été étrangers à toutes ces incertitudes. Ce sentiment était également renforcé par les différentes mises à jour du parcours publiées ces dernières semaines par l'Automobile Club de Monaco.

Lire aussi:

Dans un contexte toujours aussi flou et des délais réduits au strict minimum (trois jours avant le début des reconnaissances), le verdict est revenu à Martine Clavel, préfète des Hautes-Alpes. En accord avec les décisions de toutes les préfectures concernées par le parcours du Rallye Monte-Carlo (Alpes-de-Haute-Provence, Drôme, Isère et Alpes-Maritimes) et sous l'aval des Commissions départementales de Sécurité Routière, cette dernière a finalement donné son feu vert à l'ACM.

"C’est un travail excellent qui a été mené avec l’Automobile Club de Monaco et le professionnalisme de cet organisateur permet à la première manche du Championnat du monde WRC de se dérouler dans des conditions de sécurité sanitaires qui s’imposent pour notre santé à tous", a déclaré la préfète.

L'autre grande incertitude concernait l'accueil du public. Sans grande surprise, la préfecture des Hautes-Alpes a officialisé le huis-clos aussi bien dans le parc d'assistance que dans les spéciales. Afin de faire respecter au mieux cette mesure, entre 100 et 150 commissaires seront présents sur le parcours et épaulés par un nombre équivalent de gendarmes. Des amendes de 135 euros pourront même être dressées contre les éventuels récalcitrants. Leur présence pourrait quant à elle provoquer des "suspensions" de spéciales.

Plusieurs changements ont aussi été actés pour s'assurer que l'épreuve ne contrevienne pas aux règles du couvre-feu mis en place, avec la confirmation de l'organisation de toutes les spéciales en journée.

partages
commentaires

Voir aussi :

Divorce surprise entre Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul
Article précédent

Divorce surprise entre Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul

Article suivant

Neuville : La rupture "brutale" avec Gilsoul "n'a pas été ma volonté"

Neuville : La rupture "brutale" avec Gilsoul "n'a pas été ma volonté"
Charger les commentaires
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020
Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre Prime

Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre

Un étrange dilemme attend peut-être Tommi Mäkinen en cette fin de saison WRC, avec le pilote leader de l’équipe Toyota qui espère revenir sur son numéro deux, le tout dans un contexte compliqué par la pression de Hyundai au championnat des constructeurs.

WRC
7 oct. 2020