Feu vert pour le Rallye Monte-Carlo qui se déroulera à huis-clos

À moins d'une semaine de son départ, la 89e édition du Rallye Monte-Carlo a obtenu toutes les autorisations de la préfecture des Hautes-Alpes et ouvrira comme prévu la saison 2021 du Championnat du monde des Rallyes.

Feu vert pour le Rallye Monte-Carlo qui se déroulera à huis-clos

Le COVID-19 a fait mal au monde du sport en 2020 et le Championnat du monde des Rallyes n'y a pas échappé. Après une saison amputée de dix manches et une trêve hivernale de 46 jours seulement, les doutes se sont rapidement tournés vers les premiers rallyes programmés en 2021. Dans un calendrier repensé par la FIA et WRC Promoter, le Monte-Carlo et la Suède restaient, de par leur statut d'épreuves hivernales, les premiers remparts face aux potentiels nouveaux assauts de la crise sanitaire.

L'annulation de l'épreuve scandinave officialisée depuis décembre, a même laissé planer de sérieux doutes quant à la bonne tenue de la classique monégasque programmée trois semaines plus tôt. La mise en place d'un couvre-feu à 20h dans un premier temps, puis son abaissement à 18h n'ont pas été étrangers à toutes ces incertitudes. Ce sentiment était également renforcé par les différentes mises à jour du parcours publiées ces dernières semaines par l'Automobile Club de Monaco.

Lire aussi:

Dans un contexte toujours aussi flou et des délais réduits au strict minimum (trois jours avant le début des reconnaissances), le verdict est revenu à Martine Clavel, préfète des Hautes-Alpes. En accord avec les décisions de toutes les préfectures concernées par le parcours du Rallye Monte-Carlo (Alpes-de-Haute-Provence, Drôme, Isère et Alpes-Maritimes) et sous l'aval des Commissions départementales de Sécurité Routière, cette dernière a finalement donné son feu vert à l'ACM.

"C’est un travail excellent qui a été mené avec l’Automobile Club de Monaco et le professionnalisme de cet organisateur permet à la première manche du Championnat du monde WRC de se dérouler dans des conditions de sécurité sanitaires qui s’imposent pour notre santé à tous", a déclaré la préfète.

L'autre grande incertitude concernait l'accueil du public. Sans grande surprise, la préfecture des Hautes-Alpes a officialisé le huis-clos aussi bien dans le parc d'assistance que dans les spéciales. Afin de faire respecter au mieux cette mesure, entre 100 et 150 commissaires seront présents sur le parcours et épaulés par un nombre équivalent de gendarmes. Des amendes de 135 euros pourront même être dressées contre les éventuels récalcitrants. Leur présence pourrait quant à elle provoquer des "suspensions" de spéciales.

Plusieurs changements ont aussi été actés pour s'assurer que l'épreuve ne contrevienne pas aux règles du couvre-feu mis en place, avec la confirmation de l'organisation de toutes les spéciales en journée.

partages
commentaires

Voir aussi :

Divorce surprise entre Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul

Article précédent

Divorce surprise entre Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul

Article suivant

Neuville : La rupture "brutale" avec Gilsoul "n'a pas été ma volonté"

Neuville : La rupture "brutale" avec Gilsoul "n'a pas été ma volonté"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Auteur Arnaud Guygrand