ES15 à 19 - Une journée "parfaite" pour Ogier

Le Champion du monde en titre a remporté les trois "vraies" spéciales sur terre du samedi après-midi, et s'est détaché en tête du classement général avant les trois dernières spéciales de dimanche au Mexique.

Après s'être emparé de la tête du rallye à l'issue de l'ES14 dans laquelle Sébastien Loeb et Dani Sordo – qui le précédaient auparavant – ont tous les deux subi une crevaison, Sébastien Ogier a enfoncé le clou avec deux nouveaux meilleurs temps dans l'ES15 et l'ES16. À l'issue de la dernière spéciale en ville de León (ES19), il compte 35"9 d'avance sur Kris Meeke et 46"8 sur l'Espagnol de Hyundai.

"La journée a été parfaite", a déclaré le leader au point stop de l'ES16. "J'ai attaqué autant que j'ai pu, on peut être très heureux de ce qu'on a fait."

Ne disposant plus d'une roue de secours, Sordo n'a réduit qu'avec parcimonie son retard sur Meeke qui est désormais de 10"9 après l'ES19. Le Britannique, quant à lui, a effectué un tête-à-queue dans l'ES15 et perdu une trentaine de secondes – soit l'équivalent de ce que son rival avait laissé filer dans sa crevaison de la spéciale précédente. Les deux hommes, grands amis dans la vie, ont terminé à égalité le premier passage dans la super spéciale de l'hippodrome de León (ES18), puis Meeke a remporté seul leur deuxième affrontement.

Meeke pense qu'il n'aurait pas pu suivre le rythme d'Ogier, mais regrette davantage d'avoir perdu la deuxième place.

Sébastien Loeb a roule esseulé en cinquième position, ne prenant pas de risques lui non plus pour la même raison que Sordo : plus de roue de secours. Il est entouré des deux autres Hyundai d'Andreas Mikkelsen – le plus rapide dans l'ES19 – et de Thierry Neuville, chacun des trois à bonne distance des autres. Pontus Tidemand, net leader du WRC2, vient ensuite sur sa Škoda.

À l'entendre, et on veut bien le croire, Jari-Matti Latvala n'aurait pu rouler plus vite aujourd'hui. Le Finlandais a repris un peu plus de trois minutes à Gus Greensmith, septième et deuxième du WRC2 avec sa Ford, pour n'en compter qu'un peu plus d'une seule de retard. Son coéquipier Ott Tänak, qui était le mieux placé des pilotes Toyota et luttait pour la tête, a abandonné le matin sur un ennui de turbo mais fera son retour dimanche en Rally2 pour viser des points de bonus dans la Power Stage.

Troisième du WRC2, Pedro Heller complète le top 10 sur sa Ford Fiesta R5. La trsoième étape de dimanche comprendra trois spéciales à partir de 15h18, dont la Power Stage qui conclura le rallye. Elle seront à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES19/22

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

 

Ford M-Sport

RC1  3h25'03"1 

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën 
RC1 

35"9

 

35"9

 

 Dani Sordo

 Carlos del Barrio

Hyundai

RC1 

46"8

10"9

7"7

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai
RC1 

1'28"4

41"6

 Sébastien Loeb

 Daniel Elena 

Citroën 
RC1 

2'19"7

51"3 

6

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 Hyundai
RC1 

4'44"6

2'24"9

7

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

Škoda
RC2 

9'24"2

4'37"6

8

 Gus Greensmith

 Craig Parry

Ford
RC2

15'06"8

5'41"5

9

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1 

15'59"6

52"8

Le classement complet sera disponible ici.

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes M-Sport
Type d'article Résumé de spéciale
Tags es14 à 19, wrc mexique