Hyundai : "Beaucoup de leçons à retenir de ce rallye"

partages
commentaires
Hyundai :
Par : Willy Zinck
13 avr. 2018 à 13:10

L'équipe coréenne a assuré l'essentiel en demeurant en tête du championnat constructeurs après le Tour de Corse, mais l'épreuve asphalte a souligné les carences de la i20 WRC cette année.

Sur le podium : Les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC, les deuxièmes, Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC et les troisièmes, Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Carlos Del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Sur le podium : Les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC, les deuxièmes, Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC, et les troisièmes Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Carlos Del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Carlos Del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC

Après un dernier rallye au Mexique plutôt terne, Hyundai espérait bien remettre la marche avant lors du Tour de Corse, théâtre de la première victoire de l'équipe en 2017. Des espoirs bien vite déchus et des ambitions qui ont tôt fait d'être douchées, alors que le constructeur coréen n'a jamais semblé vraiment dans le rythme sur les routes sinueuses de l'Île de Beauté.

Néanmoins, l'équipe a réussi à sauver les meubles, d'abord en décrochant un nouveau podium – le quatrième en autant de manches disputées cette saison – par l'intermédiaire de Thierry Neuville, troisième, mais aussi en plaçant Dani Sordo juste derrière lui, alors qu'Andreas Mikkelsen a terminé au septième rang.

Un véritable exploit pour le premier cité, qui a connu une dernière journée galère, marquée par un problème sur la roue arrière gauche dans la très longue première spéciale de dimanche, avant de voir sa Power Stage compromise, la faute à un cylindre défaillant sous le capot de la i20 WRC.

"Pas dans le rythme"

"C'est bon de finir sur le podium, mais il y a un peu de frustration sur tout le week-end", a réagi à l'issue de l'épreuve Thierry Neuville. "Nous n'avons pas été capables de rivaliser avec les temps des leaders, même si nous avons vraiment essayé. Nous devons être contents des résultats obtenus, et le fait d'avoir fini sur le podium tout en prenant des points importants pour le championnat. De façon générale, je suis ravi du résultat final, mais en matière de performance pure, nous n'étions simplement pas dans le rythme ce week-end."

Des difficultés sur l'asphalte qu'a également soulignées son compère Dani Sordo, pourtant à l'aise d'habitude sur ce type de revêtement. "Nous n'avons juste pas réussi à trouver la vitesse et la performance nécessaires pour nous en sortir sur ces routes", a regretté l'Espagnol, vainqueur de son unique rallye en WRC sur le bitume allemand en 2013. "C'était  une histoire similaire aujourd'hui [dimanche], nous avons attaqué autant que nous le pouvions, mais les temps n'étaient pas au rendez-vous. Cependant, la quatrième place nous rapporte d'importants points pour le championnat. Maintenant nous devons travailler ensemble en tant qu'équipe pour avoir plus de vitesse sur asphalte plus tard dans la saison."

Reste que la performance d'ensemble des i20 permet à Hyundai de se maintenir en tête du championnat constructeur, avec néanmoins quatre petites unités d'avance seulement sur M-Sport. Le patron de l'équipe, Michel Nandan, est clair à l'heure de débriefer cette quatrième manche de l'année : il ne faut pas que ce type de prestation erratique se reproduise si sa structure veut continuer à croire en ses chances de titre.

"Si on commence par le positif, nous avons enregistré notre quatrième podium individuel cette saison avec Thierry à la troisième place. Et avec Dani une place derrière, cela nous fait encore plus de points au championnat, ce qui nous aide à rester devant", tempère-t-il, conscient que le fait d'être encore en tête du championnat constructeurs est en soi un petit miracle.

"C'est toujours incroyablement serré, et je pense que ça va continuer à l'être toute la saison. Nous ne pouvons pas nous permettre de connaître trop souvent des week-ends comme celui-ci, donc nous allons devoir nous réunir et travailler plus dur  pour progresser sur notre performance sur asphalte. Il y a beaucoup de leçons à retenir de ce rallye."

Hyundai aura donc à cœur de se relancer lors de la prochaine manche, disputée en Argentine lors du dernier week-end d'avril.

Prochain article WRC
Tänak a exorcisé ses démons en Corse

Article précédent

Tänak a exorcisé ses démons en Corse

Article suivant

Pour Citroën, le retour de Loeb en WRC n'appartient qu'à lui

Pour Citroën, le retour de Loeb en WRC n'appartient qu'à lui

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de France
Pilotes Dani Sordo , Andreas Mikkelsen , Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions