Hyundai a payé cash son mauvais choix de pneus

En tête du Rallye de Croatie au terme de la première étape, Hyundai Motorsport est passé à côté de son sujet samedi matin en optant pour un mauvais choix de pneus.

Hyundai a payé cash son mauvais choix de pneus

Andrea Adamo a analysé l'erreur de l'équipe Hyundai Motorsport, après avoir vu ses trois équipages partir dans la boucle matinale du samedi avec un mauvais choix de pneus. Fidèle à son franc-parler, le directeur de l'équipe coréenne en a pris la responsabilité. 

"Nous [Hyundai Motorsport], et moi plus particulièrement en tant que responsable de l'équipe, avons fait une belle erreur", a admis l'Italien. "C'est pourquoi nous devons être professionnels. Si nous voulons être Champions du monde, même si c'est difficile, nous ne devrions pas faire d'erreur. Clairement, je dois admettre que c'est quelque chose sur lequel je dois travailler rapidement. Depuis que je suis là [à la tête de Hyundai Motorsport], la plupart des fois où il fallait faire des choix de pneus, nous avons été en mesure de faire le mauvais." 

Lire aussi :

Sans pour autant mettre le doigt sur la source du problème, Andrea Adamo a tenté de comprendre les raisons de ce mauvais choix de pneus. "Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans notre organisation, j'en prends la responsabilité mais il vaudrait mieux que je me bouge le cul. Avant de parler du processus, ce serait déjà mieux si je le comprenais mieux moi-même, car là clairement, cela ne fonctionne pas."

"Nous sommes là pour gagner, pas pour faire des paris. Quand tu veux être Champion du monde, tu ne peux pas t'appuyer sur des paris. Sinon, j'embaucherais des gens du casino de Monte-Carlo plutôt que des milliers d'ingénieurs. Nous ne sommes pas au casino de Monte-Carlo, le Monte-Carlo c'est un autre rallye, ici c'est la Croatie. Nous n'avons vraiment pas fait le travail dans la bonne direction. Il va falloir arrêter de se reposer sur la chance et commencer à travailler."

Principale victime de cette mauvaise décision, Thierry Neuville a perdu le bénéfice de sa bonne première journée. Le Belge n'a pu suivre le rythme en lâchant plus de 27" en quatre spéciales face à Sébastien Ogier.

"Cela a été une matinée mouvementée pour nous. Nous sommes définitivement partis avec les mauvais pneus ce matin. Je ne sais toujours pas pourquoi", a confié le Saint-Vithois. "Évidemment le choix était fait, et j'ai essayé de faire avec. C'était vraiment exigeant."

Désormais repoussé à 19"7 de leader français, le pilote Hyundai sait qu'il ne devra commettre aucune erreur sur ce terrain piégeux, pour revenir dans le match pour la victoire.

"Je ne sais pas si c’est possible de revenir sur eux [les pilotes Toyota]. On va déjà voir notre rythme avec les mêmes pneumatiques qu’eux. Réaliser de grosses différences est vraiment difficile, spécialement dans ces conditions. C’est vraiment facile de crever, de faire un tête-à-queue ou un tout-droit, donc il faut rester très concentré. Le feeling est bon et nous devrions être encore capables de signer de bons temps."

partages
commentaires
ES11 & 12 - Hyundai se trompe, Toyota en profite

Article précédent

ES11 & 12 - Hyundai se trompe, Toyota en profite

Article suivant

ES13 & 14 - Neuville recolle au duo de tête

ES13 & 14 - Neuville recolle au duo de tête
Charger les commentaires