Hyundai se prépare à un Rallye de l'Acropole difficile

Vainqueur de la dernière épreuve en date en Belgique, Hyundai s'attend à un Rallye de l'Acropole particulièrement difficile sur des routes rappelant celles du Rallye de Turquie.

Après avoir fait son retour à la victoire et même signé le doublé lors du dernier rallye en date, celui d'Ypres, Hyundai compte bien poursuivre sur sa lancée et capitaliser sur ses récents bons résultats en abordant le Rallye de l'Acropole dans la meilleure position possible. La manche grecque, qui fait son retour au calendrier du WRC après en avoir été absente depuis 2013, a toutefois laissé le souvenir d'une épreuve cassante aux plus anciens pilotes du plateau.

Parmi eux, Thierry Neuville fait naturellement la comparaison avec une référence en la matière, le Rallye de Turquie, absent du calendrier 2021. Le Belge, qui sort d'une victoire à domicile sur asphalte, précédée d'un podium en Estonie, s'appuie notamment sur son expérience passée pour s'attaquer au challenge grec.

"Lorsque j'y participais en 2012 et 2013, c'était l'un des rallyes les plus difficiles, avec l'Argentine à l'époque. Je l'ai toujours apprécié. Nous avons fait des essais en Grèce il y a deux ans pour préparer le Rallye de Turquie, donc nous avons une certaine connaissance du terrain là-bas", rappelle-t-il.

Lire aussi :

"Les spéciales ont des profils très sinueux, avec beaucoup de cailloux, des températures chaudes et cela pourrait ressembler aux conditions difficiles de la Turquie. Ce sera très difficile, car il faudra non seulement rouler à fond, mais aussi gérer la voiture et les pneus. La stratégie sera très importante. [...] Nous avons de grandes attentes pour obtenir un autre bon résultat, et nous sommes impatients d'y participer."

Ott Tänak, qui n'a pas pu défendre pleinement ses chances en Belgique en raison d'une crevaison, se réjouit du retour d'une épreuve historique : "C'est un événement qui appartient à l'Histoire du WRC, et c'est bon d'être de retour. La dernière fois que j'y ai participé, c'était en 2012 – c'était il y a longtemps, mais j'en garde de bons souvenirs. Le Rallye de l'Acropole est un bon remplacement pour le Rallye de Turquie qui est normalement l'épreuve la plus difficile de l'année. Je pense que ce sera un très beau rallye ; il sera assez exigeant, mais les spéciales sont vraiment particulières et fluides."

Le troisième membre de l'équipe Hyundai pour cette manche sera Dani Sordo, qui retrouvera la i20 Coupé WRC pour la première fois depuis le Safari Rally et aura un nouveau copilote, son troisième de la saison, en la personne de Cándido Carrera. Fort de son programme partiel, l'Espagnol espère bien profiter d'une position de départ avantageuse lors de la première journée, lui qui pointe à la huitième place du classement WRC après quatre rallyes disputés, pour jouer sa carte.

"Le Rallye de l'Acropole était l'un des plus difficiles lorsque j'y ai participé par le passé mais, dans l'ensemble, c'est un rallye agréable avec de bonnes spéciales. [...] Vous pouvez avoir beaucoup de problèmes dans ce rallye, mais maintenant nous avons d'autres rallyes similaires au calendrier comme le Portugal et la Sardaigne qui sont aussi exigeants, donc peut-être que nous sommes mieux préparés pour ce genre d'événement."

"Notre position sur la route est avantageuse quand on regarde la situation dans son ensemble ; c'est bien de partir à l'arrière et nous allons essayer de tirer le meilleur parti de notre ordre de passage le premier jour. Je suis impatient de commencer. Ce sera le premier rallye avec Cándido à mes côtés et j'espère que nous pourrons obtenir un bon résultat."

"Ce sera un défi particulièrement difficile pour les équipes et les équipages, mais nous nous sommes préparés en conséquence et sommes prêts à affronter les spéciales", assure pour sa part Andrea Adamo, directeur de Hyundai. "Je suis fier de la façon dont nous avons abordé les épreuves récentes. Nous avons été capables de réaliser des performances de haut niveau et d'obtenir des résultats plus représentatifs de notre potentiel. Nous devons continuer dans cette voie et chercher à obtenir le plus de points possible en Grèce."

partages
commentaires
Ogier connaisseur de l'Acropole ? "Tout le monde aura de nouvelles notes"
Article précédent

Ogier connaisseur de l'Acropole ? "Tout le monde aura de nouvelles notes"

Article suivant

Shakedown - Rovanperä brouille les cartes dans la boue

Shakedown - Rovanperä brouille les cartes dans la boue
Charger les commentaires
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020
Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre Prime

Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre

Un étrange dilemme attend peut-être Tommi Mäkinen en cette fin de saison WRC, avec le pilote leader de l’équipe Toyota qui espère revenir sur son numéro deux, le tout dans un contexte compliqué par la pression de Hyundai au championnat des constructeurs.

WRC
7 oct. 2020