WRC
C
Rallye Monte-Carlo
22 janv.
-
26 janv.
Shakedown dans
15 Heures
:
27 Minutes
:
54 Secondes
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
22 jours
C
Rallye du Mexique
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
50 jours
C
Rallye du Chili
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
85 jours
C
Rallye d'Argentine
30 avr.
-
03 avr.
Prochain événement dans
99 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
120 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
134 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
176 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
197 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
225 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
246 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
267 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
281 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
302 jours

Hyundai entre dans la course pour recruter Tänak

partages
commentaires
Hyundai entre dans la course pour recruter Tänak
Par :
3 juil. 2019 à 12:08

Hyundai a rejoint le bal des prétendants au recrutement d'Ott Tänak pour la saison 2020 du WRC. Andrea Adamo assure n'avoir aucun scrupule à vouloir mettre sur pied une "super équipe".

L'homologue d'Andrea Adamo chez Toyota, Tommi Mäkinen, a toujours plaidé pour le fait d'avoir un pilote de pointe chez chaque constructeur du WRC afin de maintenir une certaine parité. Alors que discussions ont lieu entre Hyundai et Ott Tänak, Adamo explique avoir une vision différente. "Si j'avais l'argent, j'engagerais tous les meilleurs pilotes du championnat", déclare-t-il à Motorsport.com. "Je suis payé pour remporter le titre, pas pour faire le travail des promoteurs."

Au sujet des négociations avec Tänak, actuel leader du championnat, Adamo précise : "Je pense que pour quelqu'un comme Tänak, il faut avoir beaucoup d'argent, je ne sais pas si nous l'avons. Jusqu'à présent, j'essaie de m'intéresser à des gens qui travaillent loyalement avec moi, et nous verrons ce que nous pouvons faire à l'avenir. Pour le moment, j'ai des pilotes sous contrat avec Hyundai. Je pense que c'est plutôt bien pour eux. Il y a des hauts et des bas, mais on a vu en Sardaigne que si l'on gère les êtres humains – pas seulement eux, mais toute l'équipe – comme il faut, on peut avoir de bonnes performances. D'un autre côté, on ne peut pas nier que Tänak est un pilote très fort, et je pense que c'est l'un des trois qui peuvent se battre pour le titre actuellement." 

Lire aussi :

Le contrat de deux ans entre Tänak et Toyota va prendre fin à l'issue de la saison. Bien qu'il mène le championnat et qu'il compte sept victoires en Rallye avec Toyota, il se dit que ses relations avec l'équipe se sont refroidies suite au problème de direction qui lui a coûté la victoire en Sardaigne. Le pilote Hyundai Dani Sordo a hérité de la victoire, tandis que son coéquipier Andreas Mikkelsen a terminé troisième.

Des rumeurs ont déjà fait état d'un possible retour de Tänak chez M-Sport, mais les sources de Motorsport.com indiquent que Hyundai est rapidement devenu l'option la plus probable si l'Estonien vient à changer d'équipe la saison prochaine. Le leader du championnat n'a pas commenté ses projets au-delà de 2019, mais a rappelé son souhait de régler la question de son avenir le plus tôt possible, afin de se concentrer sur la lutte qui l'oppose à Sébastien Ogier (Citroën) et Thierry Neuville (Hyundai) pour le titre mondial.

Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC

Article suivant
Le Safari Rally proche d'un retour, le Tour de Corse menacé

Article précédent

Le Safari Rally proche d'un retour, le Tour de Corse menacé

Article suivant

Paddon invité surprise du Rallye de Finlande avec M-Sport

Paddon invité surprise du Rallye de Finlande avec M-Sport
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing , Hyundai Motorsport
Tags andrea adamo
Auteur David Evans