Touché au dos, Kalle Rovanperä reçoit le feu vert pour la Catalogne

Souffrant du dos en Finlande, Kalle Rovanperä sera bien au départ du Rallye de Catalogne ce week-end.

Touché au dos, Kalle Rovanperä reçoit le feu vert pour la Catalogne

Kalle Rovanperä n'a pas disputé la Power Stage du Rallye de Finlande, victime de douleurs au dos après un choc contre un tas de sable la veille. Dans les spéciales précédentes, le pilote Toyota avait roulé à un rythme modéré et évité les bosses mais un porte-parole de l'équipe a confirmé au site officiel du WRC qu'il sera apte à disputer le Rallye de Catalogne ce week-end, après avoir déjà pris part à une journée d'essais la semaine dernière.

"Quand il a eu son accident, il a heurté le tas de sable et je pense que ses bras étaient un peu croisés, et dans le choc, son bras a été poussé en arrière et il a eu des douleurs dans le dos", a expliqué Jari-Matti Latvala, le patron de l'équipe Toyota, au cours du Rallye de Finlande. "Il est allé voir le médecin et tout allait bien, mais bien sûr les muscles se sont vraiment contractés et il ne se sentait pas très à l'aise pour piloter."

Pour la première saison de Rovanperä en WRC, le déplacement en Catalogne n'était pas au programme l'an dernier (puisqu'il devait s'agir, selon le principe de rotation, de la manche allemande, finalement annulée pour cause de COVID), et il participera donc à l'épreuve pour la première fois dans la catégorie ce week-end.

Il se réjouit qu'elle n'ait plus de surface mixte et soit devenue un rallye 100% sur asphalte, même s'il s'y est imposé en 2018 à l'échelon inférieur. "J'ai roulé deux fois en Espagne, en WRC2, et j'ai toujours apprécié les journées sur asphalte ici, donc pour moi c'est positif que ça redevienne un rallye totalement sur asphalte", se réjouit celui qui a remporté ses deux premiers rallyes dans la catégorie WRC cette année, sur terre à chaque fois.

"Les routes sont très rapides, il y a un bon rythme et c'est différent des routes que l'on a habituellement sur asphalte. C'est plus comme du pilotage sur circuit et il faut être très précis, mais quand on est bon, c'est très sympa. Les caractéristiques étaient assez différentes à Ypres mais j'avais de bonnes sensations dans la voiture sur l'asphalte. J'espère les avoir à nouveau en Espagne et qu'on pourra se battre pour un bon résultat, pour nous et pour l'équipe."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hyundai annonce le remplaçant de Loubet au Rallye d'Espagne
Article précédent

Hyundai annonce le remplaçant de Loubet au Rallye d'Espagne

Article suivant

La moitié du Rallye de Monza aura lieu sur le circuit

La moitié du Rallye de Monza aura lieu sur le circuit
Charger les commentaires
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020
Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre Prime

Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre

Un étrange dilemme attend peut-être Tommi Mäkinen en cette fin de saison WRC, avec le pilote leader de l’équipe Toyota qui espère revenir sur son numéro deux, le tout dans un contexte compliqué par la pression de Hyundai au championnat des constructeurs.

WRC
7 oct. 2020