Kubica proche d'un volant d'usine avec Citroën en WRC

Même s’il n’a pas encore décidé de là où doit être son avenir à court terme en sport automobile, Robert Kubica dispose d’une occasion rare et enviée

Même s’il n’a pas encore décidé de là où doit être son avenir à court terme en sport automobile, Robert Kubica dispose d’une occasion rare et enviée. L’équipe Citroën WRC serait en effet prête à le promouvoir en WRC, après l’avoir observé de près cette saison en WRC 2, où le Polonais s’aligne au volant d’une machine de la marque aux chevrons.

Pilotant de façon impressionnante depuis le début de l’année, et ayant appris le métier à la dure avec quelques sorties de piste en début de saison, Kubica a depuis trouvé ses marques et est l’un des hommes avec lesquels compter pour le titre WRC 2.

Yves Matton, Directeur d’Equipe Citroën WRT, admet qu’il est envisageable de faire monter Kubica au sommet dès cette année si les objectifs sont préalablement remplis.

Il se bat pour le titre actuellement, et c’est le plus important pour lui. Mais s’il gagne avant la fin de saison, pourquoi pas ?”, a-t-il ainsi lâché. “Nous comme lui n’y pensons pas pour le moment, mais c’est possible. Il est certain qu’il est sur la liste que je ferai pour l’année prochaine”, ajoute Matton, qui cherche de la vitesse pure pour mettre en difficultés Sébastien Ogier et Volkswagen. “Pour l’heure, j’attends jusqu’après l’Allemagne pour voir ce que l’on fera avec les pilotes”.

Alignant des performances décevantes cette année, Mikko Hirvonen peine à trouver la place de N°1 indiscutable chez Citroën en l’absence de Sébastien Loeb, qui devançait encore le Finlandais au championnat jusqu’à la 8ème épreuve du championnat (en dépit du fait d’avoir pris le départ de seulement quatre rallyes).

Kubica se montre comme toujours très prudent concernant son lieu de destination. “Si je décide de rester en rallye, je considérerai le pilotage d’une WRC”, s’est-il contenté de détailler à Autosport. Citroën s’alignera l’an prochain en FIA WTCC avec un programme alignant les deux Alsaciens Sébastien Loeb et

Yvan Müller

. L’engagement d’une troisième machine n’est pas à exclure.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , Mikko Hirvonen , Robert Kubica , Sébastien Ogier , Yves Matton
Type d'article Actualités