Ogier pourrait perdre sa deuxième place du Mexique

La FIA souhaite inspecter davantage la boîte de vitesses de la Ford Fiesta WRC du Français, deuxième à l'arrivée de la manche mexicaine du calendrier derrière la Citroën de Kris Meeke.

La deuxième place de Sébastien Ogier au Rallye du Mexique est en suspens en attendant le résultat d'une enquête supplémentaire de la FIA concernant la conformité de la boîte de vitesse de sa Ford.

Après davantage de vérifications effectuées sur plusieurs voitures de chez M-Sport, le classement définitif n'a été validé près de trois heures après l'arrivée, dimanche soir à 21h15, mais avec la mention : "sujet à des vérifications supplémentaires de la boîte de vitesses de la voiture #1."

Selon les informations de Motorsport.com, la boîte de vitesses pourrait être d'un poids inférieur à celui autorisé par le règlement. Aucun membre de M-Sport n'a été en mesure de s'exprimer sur le sujet.

La FIA a confirmé à Motorsport.com que la boîte avait été scellée et serait emmenée de chez M-Sport jusqu'à Genève ou Jérôme Toquet, Délégué technique à la FIA, mènerait les inspections supplémentaires. Ce dernier transmettra ses conclusions aux commissaires du Rallye du Mexique, dont la décision devrait être connue avant le Tour de Corse, prochaine manche de la saison (6-9 avril).

"Jérôme regardera les tolérances", a dit une source à Motorsport.com. "Il pourrait aussi observer d'autres boîtes de vitesses. La décision de mener des investigations supplémentaires peut indiquer qu'il n'y avait pas assez de temps pour vraiment régler cela sur place, ou qu'il y a eu une défense énergique de la part de l'équipe et que cette défense demande davantage de contrôles."

"Pour ce qui est des pénalités, si la voiture n'est pas conforme au règlement, cela pourrait aller d'une pénalité en temps à l'exclusion."

Les problèmes liés au poids ont déjà existé en WRC. Ford avait vu toutes ses Focus frappées d'une pénalité de cinq minutes car leurs vitres étaient d'une épaisseur inférieure de 0,5 mm à celle prévue par le règlement, et la Peugeot 206 de Richard Burns avait été disqualifiée du Rallye d'Argentine 2002 à cause de son volant trop léger de 20 grammes...

Si Ogier était exclu au Mexique, Thierry Neuville serait promu à la deuxième place du rallye derrière Kris Meeke, et le Français perdrait la tête du championnat pour glisser en troisième position derrière Jari-Matti Latvala et Ott Tänak.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Pilotes Sébastien Ogier
Type d'article Actualités
Tags enquête, m-sport, rallye du mexique