La dix-septième spéciale annulée

Afin d'assurer la sécurité des nombreux spectateurs présents sur le parcours et pas toujours bien placés semble-t-il, les organisateurs ont décidé d'annuler l'avant-dernière spéciale du Rallye d'Allemagne.

La dix-septième spéciale annulée

Seul Éric Camilli, qui s'élance en tête ce dimanche dans les spéciales, a pris le départ du second passage dans Dhrontal (ES17 - 14,79 km), qu'il a d'ailleurs également parcouru intégralement. Le pilote de la Ford M-Sport s'est félicité de conditions meilleures que lors de la première boucle, qui lui ont permis d'attaquer davantage, mais ses adversaires ne pourront en profiter.

Seule reste donc à disputer la Power Stage reprenant la spéciale de Sauertal (ES18 - 14,84 km), qui débutera à 12h08 et délivrera trois, deux et un point de bonus aux trois plus rapides.

À une vingtaine de secondes derrière Sébastien Ogier, leader sur sa Volkswagen, la lutte pour la deuxième place se jouera sur ce seul secteur chronométré entre Dani Dani Sordo, Thierry Neuville et Andreas Mikkelsen. Les deux pilotes Hyundai et celui de la Polo se tiennent en 4”1.

 

Dans la catégorie WRC2, après l'ES16 remportée par le pilote allemand Fabian Kreim sur Skoda, Esapekka Lappi est toujours leader sur sa Fabia officielle devant celles de Pontus Tidemand (qui ne marque pas de points sur ce rallye) à 21”6 et celle de Jan Kopecky à 1’07”4.

L'Italien Simone Tempestini este quant à lui en tête du Junior WRC et du WRC3 sur sa Citroën DS3 RT3 Max. 

 

partages
commentaires
ES16 - Neuville exclut Mikkelsen du podium provisoire

Article précédent

ES16 - Neuville exclut Mikkelsen du podium provisoire

Article suivant

Ogier et Ingrassia renouent avec la victoire

Ogier et Ingrassia renouent avec la victoire
Charger les commentaires