La Volkswagen Polo R WRC prête à défendre ses titres

La voiture dominatrice des trois dernières saisons du Championnat du monde des Rallyes va repartir pour une nouvelle campagne, toujours en trois exemplaires lors de chaque manche.

L'équipe Volkswagen va entamer lors du Rallye Monte-Carlo, du 21 au 24 janvier, sa quatrième saison en WRC. Déjà serait-on tenté d'écrire, même si ses adversaires doivent, quant à elles, plutôt trouver le temps long.

Qu'on en juge : en plus de remporter trois fois le titre constructeurs et bien sûr trois fois également celui des pilotes avec Sébastien Ogier, la Polo R WRC a signé 33 victoires en 39 rallyes disputés dans le cadre du championnat depuis 2013. Trois exemplaires seront alignés cette année encore sur chaque épreuve du calendrier pour Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, et Andreas Mikkelsen accompagné de son nouceau copilote Anders Jæger.

L'équipe allemande a présenté mercredi la version qui sera amenée à défendre ces titres, voire plus. Car après avoir par deux fois signé 12 victoires en 13 rallyes ces deux dernières saisons, un objectif non avoué pourrait bien être de s'adjuger les 14 inscrits au calendrier cette année.

Nous nous apprêtons à défendre notre titre de Champions du Monde pour la troisième fois d'affilée,” a dit Jost Capito, qui s'apprête à rejoindre McLaren Racing dans un avenir proche. “L'opposition ne s'est pas endormie, et a modifié ses voitures pour la nouvelle saison. Tout comme nous, bien sûr.”

Les changements apportés à la Polo R WRC touchent essentiellement à de l'affûtage et des améliorations de détail pour [la] rendre encore meilleure. Il faut garder à l'esprit que le règlement du WRC ne permet que quelques modifications durant une période d'homologation. Grâce à cette stabilité, il est possible de viser le titre durant plusieurs années avec une voiture existante, ne rendant possibles que des améliorations de détail. C'est précisément notre objectif pour 2016.”

La Polo R WRC seconde génération est donc donnée pour encore plus fiable. Deux changements systématiques au châssis ont permis d'optimiser sa stabilité. Le berceau avant a été renforcé, tout comme les triangles de l'essieu arrière pour la version utilisée lors des épreuves sur terre.

Côté moteur, les pistons ont aussi subi une modification mineure, à peine visible à l'œil nu nous dit-on, toujours dans le but d'améliorer encore la fiabilité.

Finalement, les nouveautés les plus visibles sont celles apportées à l'apparence de la voiture. La décoration reste pourtant globalement la même (rappelons que l'équipe Volkswagen était passée à une partie avant bleu foncé en 2015 après le blanc des premières saisons), à de petits détails près comme ces bandes blanches dont le but assumé est de donner une allure plus agressive à la Polo – qui le deviendra, de fait, davantage en 2017 avec l'entrée en vigueur du nouveau règlement...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Jari-Matti Latvala , Andreas Mikkelsen , Sébastien Ogier
Équipes Volkswagen Motorsport
Type d'article Actualités
Tags capito, ogier, polo, vw, wrc