WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Latvala - "Je dédie cette victoire à mon idole Henri Toivonen"

partages
Latvala - "Je dédie cette victoire à mon idole Henri Toivonen"
Par :
5 oct. 2015 à 14:30

Entre Jari-Matti Latvala et son copilote Miikka Anttila d'un côté, et le Rallye de France de l'autre, ça commence à ressembler à une belle histoire d'amour...

Jari-Matti Latvala, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Les vainqueurs Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Le vainqueur Jari-Matti Latvala, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Le vainqueur Jari-Matti Latvala, Volkswagen Motorsport
Les vainqueurs Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport

Vainqueur ce week-end du Tour de Corse, après sa victoire il y a un an au Rallye Alsace-Vosges, l'équipage finlandais a signé sa deuxième victoire consécutive dans la manche française du Championnat du monde des Rallyes. Ce faisant, les deux hommes ont égalé leurs glorieux aînés Markku Alén et Ilka Kivimäki, qui l'avaient également remporté deux fois consécutivement en 1983 et 1984.

Ils sont aussi le second duo finlandais, après les mêmes Alén et Kivimäki qui l'avaient fait à deux reprises sur Lancia, à s'imposer sur l'île de Beauté.

C'est pourtant à un autre de ses glorieux compatriotes que le pilote a voulu rendre hommage.

J'aimerais dédier cette victoire à mon idole, Henri Toivonen,” a dit Latvala. “Il est une des raisons pour lesquelles cette journée est si spéciale pour moi.”

Henri Toivonen, étoile montante de la filière finlandaise, était considéré par beaucoup comme le plus rapide de tous les rallymen de son époque. Il avait trouvé la mort, de même que son copilote italien Sergio Cresto, dans un accident au Tour de Corse 1986 au volant de la fabuleuse autant que terrifiante Lancia Delta S4 avec laquelle il avait remporté le Monte-Carlo quesques mois plus tôt. Un accident survenu tout juste un après celui, également mortel et en Corse, d'un autre pilote Lancia, Attilio Bettega – il y a tout 30 ans donc – qui allait précipiter la chute des incroyables voitures du Groupe B.

Voir aussi : la galerie photo du Tour de Corse

Si le danger n'est plus aussi élevé qu'il ne l'était à l'époque de ces monstres de la route devenus selon certains trop rapides pour les terrains qu'ils empruntaient, venir à bout de l'édition 2015 du Tour de Corse n'était pas une sinécure. Les pluies torrentielles tombées dans les 24 heures ayant précédé le départ, mais aussi des spéciales longues aux conditions changeantes représentaient un défi évident.

J'ai du mal à trouver mes mots. C'est un sentiment fantastique de gagner ici en Corse,” a dit le pilote finlandais après sa victoire. “Les conditions n'étaient à nouveau pas faciles aujourd'hui [dimanche], puisqu'on passait constamment de routes sèches à mouillées. Et mon avance sur Elfyn Evans n'était pas exactement ce que l'on pourrait qualifier de confortable.”

En dépit de cela, je voulais éviter de prendre trop de risques, augmenter mon avance en restant calme et sous contrôle, et décrocher la victoire.”

L'écart se creuse avec Mikkelsen

Victoire qui rapproche Latvala et Anttila de la 2e place finale du Championnat, leurs rivaux et équipiers Andreas Mikkelsen et Ola Fløene ayant inscrit 11 moins de moins ce week-end bien qu'ils soient montés sur leur septième podium de l'année... contre six aux vainqueurs du Tour de Corse.

 

Article suivant
Championnats - Citroën reprend la 2e place

Article précédent

Championnats - Citroën reprend la 2e place

Article suivant

Vidéos - Revivez le Tour de Corse 2015 en images!

Vidéos - Revivez le Tour de Corse 2015 en images!

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de France
Pilotes Jari-Matti Latvala
Auteur Jean-Philippe Vennin