WRC
04 sept.
Prochain événement dans
24 jours
18 sept.
Prochain événement dans
38 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
Prochain événement dans
65 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
79 jours
19 nov.
Prochain événement dans
100 jours

Latvala ne se voit pas ailleurs que chez Volkswagen

partages
commentaires
Latvala ne se voit pas ailleurs que chez Volkswagen
Par :
4 juin 2016 à 11:30

Jari-Matti Latvala considère qu'avec l'arrivée de nouveaux constructeurs la saison prochaine, la donne a changé sur le marché des pilotes du Championnat du monde des Rallyes.

Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Le vainqueur Jari-Matti Latvala, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport

Auteur cette année encore d'un début de saison difficile, Jari-Matti Latvala n'occupe que la sixième place du championnat après cinq rallyes. Le Finlandais n'a inscrit que les points de sa victoire au Mexique et ceux de la sixième place lors du dernier rallye au Portugal, assortis à chaque fois des deux revenant à l'équipage qui réalise le deuxième chrono de la Power Stage concluant le rallye.

Ce scénario est pour ainsi dire identique à celui de 2015, avec un Sébastien Ogier enchaînant les victoires - ou au pire les podiums - en début de saison tandis que Latvala accumule les déconvenues. Il se retrouve même devancé la plupart du temps par le troisième pilote de Volkswagen Motorsport, Andreas Mikkelsen, qui n'inscrit pas de points au championnat pour l'équipe principale du constructeur allemand.

C'est une remarque intéressante, et c'est un fait que je pilote mieux à la fin de l'année, même s'il y a toujours de la pression”, explique Latvala, interrogé à ce sujet sur le site officiel du WRC. “Cela crée un challenge de revenir, qui procure plus de pression pour inscrire des points une fois la saison bien entamée. Pourquoi je n'ai pas eu plus de réussite en début de saison est une question à laquelle je n'ai pas de réponse.”

La saison dernière en effet, Latvala s'était bien repris dans la seconde partie de la saison. Alors qu'il ne comptait là aussi qu'une victoire auparavant - mais au Portugal -, il en avait obtenu deux autres et trois deuxièmes places sur les six dernières épreuves, pour remonter à la deuxième place finale du championnat - à 80 points quand même d'Ogier. Le déclic était arrivé au Rallye de Finlande, à domicile, théâtre d'un magnifique duel avec Ogier remporté par le local et son copilote Miikka Anttila.

Cette année au Monte-Carlo, j'avais un plan très précis : un top trois aurait été bien, mais ça ne s'est pas passé comme je voulais”, rappelle Latvala. “Puis on a eu des problèmes techniques en Suède et en Argentine. Dans mon esprit au moins, le plan n'était pas d'attaquer trop dans la première partie [de la saison]. J'ai essayé mais ça n'a pas semblé fonctionner !”

D'une certaine façon, les rallyes de la fin de saison conviennent mieux à mon style de pilotage et c'est pourquoi j'ai été plus fort à la fin [l'année dernière]. Quoi qu'il en soit, c'est une chose à laquelle il faut réfléchir pour 2017.”

Situation inversée

Pour 2017 justement, des observateurs se demandent si ses contre-performances ne vont pas finir par le placer dans une situation délicate. Interrogé sur la possibilité de rejoindre Toyota, connu pour être par ailleurs en contacts avancés avec ses compatriotes Juho Hanninen - qui roule déjà en tests sur la nouvelle Yaris WRC - et Esapekka Lappi, Latvala semble toutefois écarter cette solution d'un revers de manche.

Je ne peux rien dire de mon contrat actuel, mais je peux dire que mes plans pour l'avenir sont toujours liés à Volkswagen. Disons que je ne recherche pas d'options différentes. La situation actuelle du marché des pilotes est intéressante, cependant. Depuis des années, des pilotes se battent pour avoir une place, maintenant ça va dans l'autre sens car les équipes ont besoin de pilotes”, analyse Latvala, évoquant l'arrivée de Toyota l'année prochaine mais aussi le retour de Citroën après un an de pause pour développer la nouvelle C3 WRC qui répond au nouveau règlement technique.

Il y a des places à prendre, d'autant plus que Toyota veut aligner trois voitures, je pense. Pour moi, cependant, une fois qu'on est dans une équipe gagnante, je ne vois pas l'intérêt de vouloir aller ailleurs.”

À condition bien sûr que l'employeur du pilote s'exprimant par ces mots soit sur la même longueur d'ondes. Si le système d'attribution des points changeait lui aussi l'année prochaine, permettant aux deux pilotes les mieux placés des trois nominés par un constructeur de lui rapporter des points ainsi que cela a été évoqué, Volkswagen aurait probablement tout intérêt à conserver son trio d'équipages actuels.

Citroën - Les pilotes jugent "incroyable" la nouvelle C3 WRC

Article précédent

Citroën - Les pilotes jugent "incroyable" la nouvelle C3 WRC

Article suivant

Paddon de retour sur les lieux de son premier exploit

Paddon de retour sur les lieux de son premier exploit
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Jari-Matti Latvala
Auteur Jean-Philippe Vennin