Le WRC confirme l'annulation du Rallye de Chine

Le Rallye de Chine, seule nouvelle épreuve du Championnat du monde 2016, a été annulé à un mois de l'événement.

Le WRC confirme l'annulation du Rallye de Chine
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
La voiture accidentée d'Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK World Rally Team
Craig Breen, Scott Martin, Abu Dhabi Total World Rally Team
Mads Østberg, Ola Fløene, M-Sport Ford Fiesta WRC
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team

Le rallye devait être tenu le deuxième week-end de septembre entre les deux rallyes traditionnels sur asphalte que sont l'Allemagne et la France. Des tempêtes et des inondations ont significativement endommagé les routes, qui ne pourront être réparées à temps.

"Malgré une visite de dernière minute en Chine, la semaine dernière par des représentants de la FIA et du Promoteur WRC, et malgré les meilleurs efforts de toutes les personnes concernées, il a été considéré impossible d'effectuer les réparations nécessaires pour que l'événement se fasse en toute sécurité", a fait savoir le WRC dans un communiqué.

L'arrivée du Rallye de Chine au calendrier 2016 avait été critiquée. Jost Capito, directeur de l'équipe Volkswagen, a notamment déclaré qu'il serait impossible pour les écuries privées de participer à toutes les manches du championnat.

"Pour les constructeurs, oui [c'est possible], parce que nous avons deux voitures de plus, nous pouvons passer de l'une à l'autre, ça va. Mais pour un privé, c'est simplement impossible", affirmait Capito.

Cependant, avec l'annulation de cette manche, seuls cinq rallyes (quatre européens et un en Australie) restent à disputer en 2016. L'annulation du Rallye de Chine met également en doute les débuts en WRC de Ma Qing Hua, pilote Citroën, qui devait courir à domicile.

C'est seulement la deuxième fois que le Rallye de Chine était prévu au calendrier WRC après une épreuve remportée par Didier Auriol sur sa Toyota en 1999. Celle-ci était implantée au nord de Pékin et se déroulait sur asphalte, non sur terre.

Un autre événement sportif promu par letV, à savoir un match de football entre Manchester United et Manchester City à Pékin, a également été annulé fin juillet à cause des conditions météo, déjà.

partages
commentaires
L'Allemagne, un rallye "comme à la maison" pour Neuville

Article précédent

L'Allemagne, un rallye "comme à la maison" pour Neuville

Article suivant

Ogier encore "un peu plus impatient" que d'habitude

Ogier encore "un peu plus impatient" que d'habitude
Charger les commentaires