Contenu spécial
Dossier

Contenu spécial

Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre
Prime
WRC Contenu spécial

Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre

Par :

Un étrange dilemme attend peut-être Tommi Mäkinen en cette fin de saison WRC, avec le pilote leader de l’équipe Toyota qui espère revenir sur son numéro deux, le tout dans un contexte compliqué par la pression de Hyundai au championnat des constructeurs.

Dans toutes les catégories du sport automobile, une bonne équipe a besoin d’une star qui polarise l’attention de tout le monde, ses équipiers compris. La pureté de la compétition est une noble ambition, mais des pilotes qui se prennent des points entre eux ne font pas les affaires de leur équipe. Michael Schumacher avait besoin d’un Eddie Irvine ou d’un Rubens Barrichello à ses côtés en Formule 1, tout comme la domination de Sébastien Loeb en WRC avec Citroën doit beaucoup au travail de Dani Sordo.

Quand Tommi Mäkinen, le patron de Toyota, a mis en place son équipe pour la saison 2020, Sébastien Ogier, six fois titré, apparaissait comme le leader naturel, en attendant que l’exceptionnel talent de Kalle Rovanperä arrive à maturité. La présence d’un pilote britannique était également importante pour Toyota, qui assemble et vend de nombreux modèles sur ce marché. Elfyn Evans et Kris Meeke étant les seuls candidats, Mäkinen a joué la prudence en optant pour Evans, qui avait soutenu Ogier chez M-Sport en 2017 et 2018.

partages
commentaires
Evans prudent sur ses chances de titre après la "loterie" de la Turquie

Article précédent

Evans prudent sur ses chances de titre après la "loterie" de la Turquie

Article suivant

Suninen démarre fort en Sardaigne, Tänak distancé

Suninen démarre fort en Sardaigne, Tänak distancé
Charger les commentaires