Les espoirs d'Ogier déjà envolés en Argentine

En tête du Rallye d'Argentine après avoir remporté la Super-Spéciale jeudi soir, Sébastien Ogier a été contraint de stopper sa Polo-R au kilomètre 46 sur les 51,99 que comprenait l'ES2, spéciale la plus longue de l'épreuve.

Victime d'un problème encore non-identifié, le double Champion du Monde a abandonné et sa Volkswagen va être ramenée au parc d'assistance. Il pourra logiquement reprendre la route dès samedi, sous le règlement Rally 2, ce qui met fin à ses espoirs de remporter l'épreuve.

Vainqueur des trois premiers rallyes de la saison, Ogier a laissé le pilote Citroën Kris Meeke s'emparer des commandes du rallye.

Ce début d'épreuve a également été marqué par plusieurs incidents dont ont été victimes Thierry Neuville (Hyundai) avec l'arrière-gauche de sa i20 endommagé, mais également Mads Ostberg (moteur) et Dani Sordo (direction assistée).  

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Kris Meeke , Sébastien Ogier , Mads Østberg , Thierry Neuville
Équipes Volkswagen Motorsport
Type d'article Actualités