Les espoirs d'Ogier déjà envolés en Argentine

partages
commentaires
Les espoirs d'Ogier déjà envolés en Argentine
24 avr. 2015 à 13:42

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Motorsport Polo WRC
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Volkswagen Motorsport Polo WRC

En tête du Rallye d'Argentine après avoir remporté la Super-Spéciale jeudi soir, Sébastien Ogier a été contraint de stopper sa Polo-R au kilomètre 46 sur les 51,99 que comprenait l'ES2, spéciale la plus longue de l'épreuve.

Victime d'un problème encore non-identifié, le double Champion du Monde a abandonné et sa Volkswagen va être ramenée au parc d'assistance. Il pourra logiquement reprendre la route dès samedi, sous le règlement Rally 2, ce qui met fin à ses espoirs de remporter l'épreuve.

Vainqueur des trois premiers rallyes de la saison, Ogier a laissé le pilote Citroën Kris Meeke s'emparer des commandes du rallye.

Ce début d'épreuve a également été marqué par plusieurs incidents dont ont été victimes Thierry Neuville (Hyundai) avec l'arrière-gauche de sa i20 endommagé, mais également Mads Ostberg (moteur) et Dani Sordo (direction assistée).  

Prochain article WRC
Kris Meeke caracole en tête, Ogier renonce

Article précédent

Kris Meeke caracole en tête, Ogier renonce

Article suivant

Ogier et Meeke ex-aequo lors du shakedown

Ogier et Meeke ex-aequo lors du shakedown

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Volkswagen Motorsport
Type d'article Actualités