Loeb : "Une agréable surprise d'être dans le coup !"

partages
commentaires
Loeb :
Par : Basile Davoine
12 mars 2018 à 14:26

Pour son retour en WRC, Sébastien Loeb a eu les réponses qu'il attendait, en dépit d'avoir signé un gros résultat qu'il espérait secrètement : l'Alsacien était dans le match avec les meilleurs.

Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC

Inévitablement, tous les regards étaient tournés vers Sébastien Loeb ce week-end au Mexique, théâtre du retour du nonuple Champion du monde en WRC. Le Français y a participé à la première des trois piges prévues pour lui cette année dans la catégorie, avant le Tour de Corse et le Rallye de Catalogne.

Exploitant idéalement un ordre de passage qui lui était favorable le premier jour, Loeb a rapidement démontré qu'il était dans le coup pour viser un bon résultat, jusqu'à prendre la tête le samedi en début de journée. Finalement, une crevaison a eu raison de ses espoirs, ce qui ne l'a pas empêché de poursuivre son week-end de manière solide pour terminer à une cinquième place loin d'être anecdotique.

Malgré des essais menés en amont, le duo Loeb-Elena ne savait pas totalement à quoi s'attendre avant de se jeter dans le grand bain. Finalement, les deux "retraités" du WRC ont rapidement prouvé qu'ils avaient encore de beaux arguments à faire valoir. Et comme on ne refait pas sa nature, il y a même un peu de frustration qui émerge, en dépit du grand plaisir pris par les deux hommes tout au long du week-end.

"En arrivant ici, j’avais l’impression que mes essais s’étaient bien passés, par contre je n’avais clairement aucune certitude quant à mon niveau sachant que tout le monde se bat au dixième de seconde, et que c’est vite fait d’être un petit peu derrière", constate Sébastien Loeb. "C’était donc une agréable surprise d’être dans le coup !"

"Je suis juste un peu frustré de ne pas avoir pu me mesurer aux autres jusqu’au bout à cause de cette crevaison. C’était en tout cas un très bon week-end, c’était d’ailleurs l’objectif initial de ce retour, j’espère à présent concrétiser par un résultat dès la Corse, même si j’aurais pas mal de choses encore à redécouvrir."

"Trop de petites erreurs" pour Meeke

Dans le clan Citroën, c'est finalement Kris Meeke qui s'est retrouvé en mesure d'aller chercher le meilleur résultat possible. Troisième à 1'29 du vainqueur Sébastien Ogier, le Britannique a offert un deuxième podium à la marque aux Chevrons cette année, après la deuxième place décrochée par Craig Breen en Suède.

"Il y a évidemment des motifs de satisfaction à retirer de ce week-end, à commencer par le fait de signer mon premier podium de l’année et de marquer de précieux points au championnat", retient celui qui pointe désormais au quatrième rang après trois rallyes. "Mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir des regrets, ne serait-ce que vis-à-vis de l’équipe."

"J’avais tout pour bien faire ici au Mexique, la vitesse de pointe, la voiture, mais j’ai commis trop de petites erreurs et à ce niveau cela se paie cash. Je vais maintenant tâcher de faire mieux dès la Corse où nous étions particulièrement compétitifs l’an passé."

Sur l'ensemble du week-end, la Citroën C3 WRC a réalisé huit temps sratch (deux ex-aequo), et le tandem formé par Meeke et Loeb a empoché 25 points, permettant au constructeur français de ne pas être trop distancé par Hyundai et M-Sport au championnat.

Prochain article WRC
Pénalisé, Ogier perd les points de la Power Stage

Article précédent

Pénalisé, Ogier perd les points de la Power Stage

Article suivant

Citroën veut Loeb sur davantage de rallyes

Citroën veut Loeb sur davantage de rallyes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Pilotes Sébastien Loeb , Daniel Elena
Équipes Citroën Total Abu Dhabi WRT
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions