WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

M-Sport - "La meilleure voiture que nous ayons produite"

partages
commentaires
M-Sport - "La meilleure voiture que nous ayons produite"
Par :
14 déc. 2016 à 14:15

Le fondateur et patron de la structure britannique, Malcolm Wilson, pense qu'après le recrutement du quadruple champion en titre, Sébastien Ogier, celle-ci est mieux placée pour aborder la prochaine saison qu'elle ne l'a été depuis longtemps.

La Ford Fiesta WRC 2017
La Ford Fiesta WRC 2017
Malcolm Wilson, fondateur et Directeur général de M-Sport
La Ford Fiesta WRC 2017
La Ford Fiesta WRC 2017
La Ford Fiesta WRC 2017
Sébastien Ogier, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
La Ford Fiesta WRC 2017
La Ford Fiesta WRC 2017
Ott Tänak, DMACK Ford Fiesta WRC

Malcolm Wilson a enfin réussi à s'attacher les services d'un champion du monde français. Lui qui avait déjà fait courir un vice-champion du monde tricolore, François Delecour, en 2001, avait échoué à convaincre Sébastien Loeb (fin 2005, au moment où Citroën avait décidé de faire une pause d'un an pour développer la nouvelle C4 WRC appelée à remplacer la Xsara) puis plus récemment Sébastien Ogier de rejoindre son équipe qui ne reçoit pas de soutien officiel de la part de Ford.

C'est un sentiment incroyable, comme vous pouvez l'imaginer, pour moi-même et tout le monde ici”, a déclaré Wilson à la chaîne ITV venue l'interroger dans son antre de Dovenby Hall, non loin de Cockermouth dans le comté de Cumbria, au nord-ouest de l'Angleterre. “Nous avons signé le quadruple champion du monde Sébastien Ogier. C'est quelque chose que nous avions déjà essayé de faire en 2011, et ce n'était pas arrivé. Il allait ensuite gagner ses quatre titres. Pour nous, avoir l'opportunité de le faire monter dans notre nouvelle Fiesta 2017 est juste une grande nouvelle.”

L'arrivée d'Ogier et de son copilote Julien Ingrassia, qui seront associés à l'équipage estonien composé d'Ott Tänak et de Martin Järveoja, transforme soudain M-Sport, réduit au mieux au rang d'outsider depuis le retrait de Ford fin 2012 voire même depuis celui de Marcus Grönholm fin 2007, en une équipe logiquement candidate à la victoire. Un sentiment renforcé par l'entrée en vigueur de nouvelles règles et la bonne impression laissée par la Fiesta WRC 2017.

Il y a un tel degré d'excitation avec les nouvelles voitures, [et] un nouveau règlement technique”, a poursuivi Malcolm Wilson. “Il [Ogier] est monté dans notre voiture et c'est un grand signe de confiance qu'il ait voulu nous rejoindre. Après avoir testé la voiture [il y a un peu moins de trois semaines], il s'est senti à l'aise et en confiance avec ce que nous avons réalisé.”

Je dois admettre qu'il y a eu beaucoup de pression à essayer de l'avoir, et pour qu'il signe à temps [la date de clôture des engagements pour le Monte-Carlo est fixée au 16 décembre], mais c'est un moment [celui des débuts de la voiture et du pilote] que je suis impatient de voir.”

Confiant pour le Monte-Carlo

Wilson se dit confiant pour la manche d'ouverture de la saison, espérant d'ores et déjà une victoire qui serait la première pour son équipe depuis la Finlande 2010 (avec Latvala) et la première au Monte-Carlo depuis 11 ans.

Il nous faut juste maintenir notre record. Je crois que les quatre dernières voitures que nous avons conçues, développées et construites ici ont gagné pour leurs débuts”, a-t-il rappelé, faisant référence à la Fiesta RS WRC (victorieuse au Rallye de Norvège 2011 avec Mikko Hirvonen), et aux Focus RS WRC 09 (Sardaigne 2009 avec Jari-Matti Latvala), 08 (Finlande 2007 avec Marcus Grönholm) et 06 (Monte-Carlo 2006 avec le même Grönholm) – oubliant sans doute volontairement la 08, qui était une simple évolution de sa devancière, et que la 06 avait en réalité fait ses débuts fin 2005.

Il y a donc beaucoup de pression pour les gars ici avant le Monte-Carlo, [mais] je suis très confiant. Avec la grande expérience que nous avons ici du design et de l'ingénierie, je sens vraiment que c'est la meilleure voiture que nous ayons jamais produite. Je suis confiant dans le fait qu'elle sera sur la plus haute marche du podium”, a osé Wilson en guise de conclusion. 

Article suivant
Édito - Et si le retrait de VW était une bonne chose pour le WRC ?

Article précédent

Édito - Et si le retrait de VW était une bonne chose pour le WRC ?

Article suivant

Des spéciales en direct sur Red Bull TV l'année prochaine

Des spéciales en direct sur Red Bull TV l'année prochaine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Ogier , Ott Tänak
Auteur Jean-Philippe Vennin