Mäkinen veut trouver les "petits détails" pour faire avancer la Yaris

partages
commentaires
Mäkinen veut trouver les
Par : Guillaume Nédélec
11 avr. 2017 à 13:59

Le patron de la compétition rallye de Toyota est clair, si l'équipe est toujours en apprentissage, elle a des ambitions, et veut faire progresser la Yaris. Sur asphalte, l'équipe a beaucoup appris en Corse, et veut en profiter.

Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing
Tommi Makinen, Team Principal Toyota Racing WRC
Jari-Matti Latvala, Toyota Racing
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing
Juho Hänninen, Kaj Lindström, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing
Tommi Makinen, Toyota Racing
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing
Juho Hänninen, Kaj Lindström, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing
Juho Hänninen, Toyota Racing

G.N., Bastia - S'il est une chose qui impressionne depuis le début de saison, c'est bien la constance des Toyota. En dépit d'un week-end compliqué au Mexique le mois dernier, les voitures japonaises ont encore montré de belles choses, en Corse, avec la quatrième place de Jari-Matti Latvala, et les bons temps de Juho Hänninen, reparti en Rally 2 samedi après un abandon précoce.

Un bon résultat d'ensemble pas si surprenant que cela, explique Tommi Mäkinen, le patron du programme Toyota en WRC. Le quadruple Champion du monde WRC entre 1996 et 1999 se montre d'ailleurs enthousiasmé par les performances des Yaris en Corse. "L'asphalte, c'est ce qu'il y a de plus extrême", prévient le Finlandais, auprès de Motorsport.com. "Nous ne sommes pas loin des autres, mais nous n'avons pu faire autant de tests que nous voulions, à cause du temps qui nous a manqué. Nous n'avons pas pu ajouter autant de spécificité que nous voulions."

Pour preuve, Latvala testait ce week-end des nouvelles suspensions pour la voiture, en attendant une grosse évolution à venir. "Nous avons également de nouvelles suspensions pour l'asphalte, ce qui rendra la voiture plus performante, mais nous devons encore homologuer cette évolution."

Potentiel réel

Pour le Finlandais, qui s'attend à ce que Toyota gagne d'autres courses assez rapidement, l'apprentissage doit donc se poursuivre pour l'écurie, qui n'en est qu'à sa première saison en WRC. "Nous sommes toujours ici dans une optique de progression, de développement", martèle Mäkinen. "Lors des précédents tests, nous avons appris pas mal de choses qui vont nous permettre de progresser rapidement avec la voiture. Nous ne les avions pas ici, mais nous continuons à travailler et avancer."

Selon lui, Toyota dispose avec la Yaris d'un potentiel très fort. Reste maintenant à faire marcher l'ensemble. "C'est très clair, nous sommes ici pour apprendre. La voiture ne semble pas mal sur asphalte, mais ce sont des petits détails qui font que la voiture peut progresser."

Désormais, la marque japonaise va entrer dans une série de rallyes plus favorable, avec la terre. Direction tout d'abord l'Argentine, à partir du 27 avril, avant un retour en Europe avec le Portugal, mi-mai, où Mäkinen a confirmé la présence d'une troisième Yaris pour Esapekka Lappi. 

"Nous allons voir, nous allons apprendre. Nous avons une voiture avec un excellent comportement, et sur des rallyes comme la Finlande et la Pologne, nous devrions être très bien."

Article suivant
Un Sordo mi-figue mi-raisin après sa troisième place

Article précédent

Un Sordo mi-figue mi-raisin après sa troisième place

Article suivant

Des fortunes diverses pour Breen et Lefebvre

Des fortunes diverses pour Breen et Lefebvre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Tommi Makinen , Jari-Matti Latvala , Juho Hänninen
Équipes Toyota Racing
Auteur Guillaume Nédélec
Type d'article Réactions