Mäkinen - "Sans Jari-Matti, nous ne l'aurions pas fait"

Le patron de l'équipe Toyota a souligné le mérite de son pilote leader, Jari-Matti Latvala, vainqueur ce week-end pour la deuxième apparition seulement de l'équipe et de la Yaris WRC.

Tommi Mäkinen est habitué aux succès. Entre 1995 et 2003, années où il a disputé des saisons complètes en championnat du monde des rallyes chez Mitsubishi puis, dans une moindre mesure, Subaru, il a remporté quatre titres des pilotes et 24 de ses 25 succès (le premier ayant été obtenu au Rallye de Finlande 1994 sur Ford). Mais nul doute que sa victoire de dimanche, la première en tant que directeur d'équipe, a eu une saveur particulière à ses yeux.

"C'est un moment très spécial pour nous tous, bien sûr", a-t-il réagi. "Je veux remercier notre équipe. [Nous avons eu un] soutien incroyable de tout le monde, de tous les pilotes. Tout est dans la façon dont nous avons été en mesure de monter notre équipe si rapidement et d'être aussi forts."

"À la fin de l'année dernière, les gens pensaient que nous ne serions pas où nous en sommes maintenant, mais nous connaissions notre potentiel. Bien sûr, nous n'avions pas d'expérience du palier suivant, cela a rendu le fait d'avancer un petit peu plus difficile. C'est beaucoup plus facile maintenant que nous savons où nous en sommes."

"Le plus fort du monde"

La victoire en Suède est venue confirmer un premier bon résultat au Monte-Carlo, même si la deuxième place de Jari-Matti Latvala y avait été favorisée par une erreur de Thierry Neuville, déjà, et les ennuis rencontrés par Ott Tänak sur la fin. Les Toyota n'y avaient de plus signé aucun scratch, ce que Latvala a réussi cinq fois en Suède (dont une super spéciale) tout en ne se classant jamais en dehors du top cinq.

Mäkinen n'a d'ailleurs pas manqué de souligner la performance de son leader qui, associé à son copilote Mikka Anttila, a signé la première victoire d'une Toyota en WRC depuis 1999 – alors même qu'il ignorait, il y a trois mois à peine, qu'il en aurait une entre les mains cette année.

"Sans Jari-Matti, nous n'aurions pas pu faire cela ce week-end, je veux le dire très clairement", a insisté Mäkinen. "Il était l'homme le plus fort du monde ce week-end."

Même si le Rallye de Suède, comme le Monte-Calo, n'était pas une manche représentative de la suite de la saison du fait de son caractère hivernal, et même si le plus dur reste sans doute à venir, on sait maintenant que la Yaris ne manque pas de qualités.

"Après le Monte-Carlo, nous n'avions pu analyser vraiment le package global en raison des conditions si extrêmes", a expliqué Mäkinen. "C'est plus un rallye de pilotes. Ici, nous avons pu voir immédiatement nos points forts et nous avons aussi quelques petites choses en réserve pour nous rendre encore plus forts au Mexique."

"Tout le monde sait que c'était notre première fois et nous avons encore des améliorations à faire sur la voiture. C'est toujours une question de package complet. Il y a beaucoup de petits détails, bien sûr pas si grands, mais nous savons que nous avons encore pas mal à faire."

L'ancien pilote, qui semble prêter une attention toute particulière à la santé du WRC – il était apparemment le seul des patrons d'équipe à souhaiter autoriser des VW Polo 2017 privées à courir cette année – s'est aussi réjoui d'avoir vécu un rallye si disputé.

"Merci à vous tous les pilotes, vous avez fait un rallye tellement spectaculaire pour tout le monde dans le monde entier", a-t-il lancé à l'attention de Latvala, bien sûr, mais aussi Ott Tänak et Sébastien Ogier assis non loin de lui en conférence de presse. "[Pour] la lutte et la façon dont vous l'avez maintenue très intéressante."

"Je voudrais souligner que nous avons deux marques différentes sur le podium, [et que] nous aurions pu en avoir plus, hélas il y a eu l'erreur de Thierry [Neuville] hier [samedi], mais c'est ce qui peut arriver en sport automobile."

Une seule a gagné, sans nul doute à la grande satisfaction  de M. Toyoda, le grand patron de Toyota – ce qu'a confirmé sans surprise Mäkinen : "J'ai reçu quelques messages du Japon et il avait l'air très content..."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Suède
Pilotes Jari-Matti Latvala , Juho Hänninen
Type d'article Réactions
Tags latvala, rallye de suede, toyota, victoire