ES9 à 11 - Meeke augmente légèrement son avance

partages
commentaires
ES9 à 11 - Meeke augmente légèrement son avance
Par : Jean-Philippe Vennin
11 mars 2017 à 19:09

Le pilote Citroën a conforté sa position de tête lors des trois premières spéciales de la deuxième étape au Mexique, lesquelles ont vu quelques changements de positions derrière le trio de tête et l'abandon de son coéquipier Stéphane Lefebvre.

Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Hyundai Motorsport, Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Ott Tänak, Martin Järveoja, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Ott Tänak, Martin Järveoja, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Juho Hänninen, Kaj Lindström, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, John Kennard, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing
Jari-Matti Latvala, Toyota Racing
Stéphane Lefebvre, Gabin Moreau, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Éric Camilli, Benjamin Veillas, Ford Fiesta R5, M-Sport
Pontus Tidemand, Jonas Andersson, Skoda Fabia R5
Elfyn Evans, Daniel Barritt, M-Sport, Ford Fiesta WRC
Benito Guerra, Daniel Cue, Skoda Fabia R5

S'élançant en 11e position sur la route juste derrière son dauphin Sébastien Ogier, Kris Meeke n'a rendu un peu de temps au Français que dans la première spéciale de Media Luna (ES9 - 38,31 km), dans laquelle il a signé le deuxième chrono devant celui-ci. Encore deuxième de la suivante, Lajas de Oro (ES10 - 27,42 km) et meilleur temps ex æquo avec Thierry Neuville de la dernière de cette boucle matinale, Brinco (ES11 - 10,09), à chaque fois devant le quadruple Champion du monde, le Britannique a porté son avance sur celui-ci à 23"5.

Thierry Neuville a consolidé sa troisième place au général tout en rappelant à l'arrivée de chaque spéciale qu'en vitesse pure, il ne pourrait rattraper ses deux rivaux si ceux-ci ne commettaient pas d'erreur. Il pointe à déjà plus d'une minute de Meeke et près de 45 secondes d'Ogier mais compte lui-même une petite minute d'avance sur son plus proche poursuivant, Ott Tänak.

Deux meilleurs temps pour Sordo

La matinée a été dominée par Dani Sordo, un des équipiers de Neuville, qui occupait la troisième place devant le Belge avant les deux super spéciales de León, vendredi soir. Ayant pu participer à la seconde mais pas à la première en raison d'un problème technique ayant touché les trois Hyundai, il a été considéré comme ayant manqué les deux et a encaissé dix minutes de pénalité qui l'ont repoussé à la 15e place avant la deuxième étape, ce samedi.

L'ordre de départ du lendemain étant fixé avant les super spéciales, Sordo n'a cependant pas écopé d'une double peine et a conservé une bonne neuvième position sur la route qui correspondait à sa troisième place de la veille après les "vraies" spéciales sur terre. Il a ainsi signé le scratch dans les deux premiers secteurs chrono de ce samedi, puis le quatrième dans la dernière après avoir perdu un bout de son aileron et donc un peu d'appui, et est revenu à la 12e place du général.

Derrière le trio de tête, Ott Tänak s'est emparé de la quatrième place dès l'ES9 aux dépens de Juho Hänninen, tandis que Hayden Paddon disposait de Stéphane Lefebvre pour la sixième. Le Français est malheureusement parti à la faute dans la suivante, sortant en contrebas de la route et ne pouvant remonter sur celle-ci. Il devrait repartir dimanche en Rally 2 pour les deux ultimes spéciales du week-end, mais perd là une bonne occasion d'engranger de l'expérience.

Paddon a ensuite pris à son tour l'avantage dans l'ES11, pour 0"3, sur Hänninen dont le coéquipier Jari-Matti Latvala connaît toujours un rallye difficile sur sa Toyota, pas dans le rythme lui non plus même si les problèmes de surchauffe moteur de vendredi ont disparu.

Elfyn Evans, dont le rallye a été gâché par une pénalité de cinq minutes encaissée avant même le départ (en raison d'un changement de moteur après le shakedown, mercredi), se retrouve en plus avec le handicap d'ouvrir la route aujourd'hui ("privilège" qui aurait dû revenir à Lorenzo Bertelli, mais celui-ci a fait en sorte d'être retardé afin de ne pas y être contraint). Le Gallois de M-Sport a plutôt bien géré la situation, revenant dans le top 10 à la faveur des ennuis de Sordo et Lefebvre.

Si ce dernier a perdu une occasion d'engranger de l'expérience, disions-nous, celle acquise l'année dernière a été très utile à Éric Camilli qui comptait 25"4 de retard sur Pontus Tidemand, en tête du WRC2, au départ de cette deuxième étape. L'autre Français de M-Sport a repris pas moins de 19"1 au pilote officiel Skoda dans l'ES9, puis 5"3 dans l'ES10 et enfin 2"1 dans l'ES11 pour prendre le commandement avec 1"1 d'avance.

Troisième larron de la catégorie, le pilote local Benito Guerra a perdu le contact avec les deux candidats au titre, ses freins surchauffant dès la première spéciale du jour, mais conserve une belle 11e place au général devant Sordo.

La deuxième boucle reprendra les trois mêmes spéciales à partir de 21h16 heure de Paris, et seront à suivre en direct commenté sur Motorsport.com, avant trois super spéciales à Guanajuato et León.

Classement après ES11/19

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

1

 Kris Meeke

 Paul nagle

 Citroën RC1  1h52'24"8
2

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

 Ford  RC1 

23"5

23"5

3

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 Hyundai  RC1

1'07"1

 

43"6 

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

 Ford RC1 

1'59"0

51"9 

5

 Hayden Paddon

 John Kennard

 Hyundai  RC1 

2'48"2

49"2 

6

 Juho Hänninen

 Kaj Lindström

 Toyota  RC1 

2'48"5

0"3

7

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

 Toyota  RC1 

3'30"5

42"0 

 Éric Camilli

 Benjamin Veillas

 Ford  RC2 

6'38"1

3'07"6 

9

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

 Skoda  RC2

6'39"2

1"1 

10

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford RC1

7'34"3

55"1 

Article suivant
ES4 à 8 - Meeke installe Citroën en tête !

Article précédent

ES4 à 8 - Meeke installe Citroën en tête !

Article suivant

ES12 à 17 - Meeke prend une option sur la victoire

ES12 à 17 - Meeke prend une option sur la victoire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Pilotes Kris Meeke , Sébastien Ogier , Thierry Neuville
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de spéciale