WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
96 jours
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
117 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
145 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
166 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
187 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
201 jours
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
222 jours

Meeke : "Seule la météo peut empêcher Tänak de gagner"

partages
commentaires
Meeke : "Seule la météo peut empêcher Tänak de gagner"
Par :
Co-auteur: Jean-Philippe Vennin
28 avr. 2018 à 09:47

Selon l'actuel deuxième du classement général, la seule chose qui puisse entraver la marche du pilote Toyota vers la victoire en Argentine est la météo qui devrait changer ce samedi.

Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Sébastien Ogier, M-Sport Ford
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford

Ott Tänak a remporté toutes les spéciales sur terre du vendredi à l'exception de la première, dans laquelle il a heurté une pierre, faisant un tête-à-queue et endommageant la direction de sa Yaris WRC en plus de perdre une grosse vingtaine de secondes. Un moindre mal, puisque son copilote Martin Järveoja a expliqué plus tard qu'ils avaient tous deux cru, sur le coup, que c'était terminé pour eux.

La journée de samedi pourrait cependant redistribuer les cartes si les prévisions météo, qui prévoient un de ces changements de temps auxquels la région est habituée avec de fortes pluies et un brouillard très dense, se confirment.

"Suivre Ott aujourd'hui était impossible", a déclaré en fin de journée Kris Meeke, vainqueur il y a trois ans en Argentine et qui compte 22"7 de retard sur Tänak au volant de sa Citroën. "Je pense que la seule chose qui pourrait faire une différence, demain [samedi], est la météo. Si la pluie arrive et que le brouillard est présent dans des endroits comme Los Gigantes, alors cela pourrait faire une sacrée différence. On pourrait voir des écarts se chiffrer en minutes dans quelques spéciales – on a déjà vu ça par le passé."

Après des températures atteignant les 30 degrés et un brillant soleil, des tempêtes étaient d'ailleurs annoncées pour le courant du week-end avant même le début du rallye.

"Cela a été une bonne journée", a déclaré pour sa part Tänak à Motorsport.com. "Ce qui est frustrant est que nous pourrions être plus loin devant sans le problème dans la première spéciale, ce matin. Ces choses-là ne devraient pas arriver, mais il faut faire avec."

"Je ne dirais pas que j'étais en colère après cette spéciale, j'ai juste piloté avec un bon feeling et ce feeling s'est amélioré toute la journée. Je commence à être vraiment à l'aise dans cette voiture, désormais."

La domination de Tänak et de sa Toyota a ainsi de quoi susciter de l'inquiétude chez ses rivaux, parmi lesquels Sébastien Ogier.

Ogier n'y croit pas

Le Français occupe la cinquième place derrière les Hyundai de Thierry Neuville, son dauphin au championnat, et de Dani Sordo, et s'est bien sorti d'une journée passé à balayer la route pour les autres. Mais à l'en croire, ses chances de première victoire en Argentine restent minces.

"Ott vole littéralement pour le moment", a dit le pilote M-Sport, qui compte plus d'une demi-minute de retard. "Je ne pense pas que nous ayons une chance [de gagner]."

La deuxième étape, qui comprendra deux boucles de trois spéciales dont la plus longue du rallye (40,48 km) entrecoupées d'une super spéciale, débutera à 13h23, heure de Paris, et sera à suivre en direct sur Motorsport.com.

Article suivant
ES6 à 8 - Tänak augmente son avance au terme de la première étape

Article précédent

ES6 à 8 - Tänak augmente son avance au terme de la première étape

Article suivant

ES9 à 12 - Même le brouillard n'arrête pas Tänak

ES9 à 12 - Même le brouillard n'arrête pas Tänak
Charger les commentaires