Vers des "mesures urgentes" contre la forte chaleur des cockpits WRC

Les équipes WRC et la FIA travaillent sur des solutions pour résoudre le problème des températures élevées dans le cockpit des nouvelles Rally1.

Le problème de chaleur dans le cockpit des voitures du WRC a fait surface lors du Rallye du Portugal la semaine dernière, lorsque le temps chaud et humide, combiné à la configuration des nouvelles Rally1, a créé des températures extrêmement élevées que plusieurs équipages ont jugé dangereuses.

L'augmentation de la température du cockpit est due au fait que l'échappement a été déplacé d'une position centrale vers le côté droit de la voiture, sous le siège du copilote. En conséquence, les copilotes ont particulièrement souffert de la chaleur accrue au Portugal, ce qui a donné lieu à plusieurs critiques. La chaleur était telle que les semelles des bottines des copilotes ont parfois commencé à fondre.

Le pilote Toyota Takamoto Katsuta est l'un de ceux qui ont souligné l'effet de la chaleur excessive à l'intérieur de la voiture. "Ce n'était pas très agréable, et ça sent mauvais parce que quelque chose fond dans la voiture", a déclaré le Japonais après la 15e spéciale le week-end dernier.

Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe (Hyundai) lors du Rallye du Portugal

Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe (Hyundai) lors du Rallye du Portugal

La FIA a réagi à la situation cette semaine, étant donné que le WRC se rendra très prochainement sur des rallyes organisés dans des conditions traditionnellement plus chaudes, en Sardaigne et au Kenya. Une série de propositions visant à contrer les fortes températures dans le cockpit ont été présentées ce mercredi à la Commission WRC, et la FIA a confirmé à Motorsport.com ce vendredi un fort soutien à la prise de mesures "urgentes".

"Une série de propositions a été présentée aux membres de la Commission WRC le mercredi 25 mai pour répondre aux défis liés aux températures du cockpit rencontrées au Rallye du Portugal la semaine dernière et encourager les constructeurs à utiliser toute la gamme d'options offertes par le règlement. Certaines de ces propositions nécessitent le soutien de la commission d'homologation", peut-on lire dans un communiqué de la FIA transmis à Motorsport.com.

"La Commission WRC a exprimé son soutien ferme à la prise de mesures urgentes. L'équipe technique de la FIA et les constructeurs travaillent désormais ensemble à des solutions pour aider à résoudre ces problèmes avant les prochaines épreuves que sont le Rallye de Sardaigne et le Safari Rally du Kenya."

Les détails des propositions et les changements exacts que les équipes pourront apporter aux voitures avant le déplacement de la semaine prochaine en Italie ne sont pas encore connus à ce stade.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Sébastien Loeb sera sur le Safari Rally au Kenya
Article suivant Grönholm : "Rovanperä est prêt pour gagner le championnat"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France