Mikkelsen pilotera une Skoda R5 au Monte-Carlo

Troisième du championnat du monde 2016 ces trois dernières années mais s'étant retrouvé à pied suite au retrait de Volkswagen, le pilote norvégien n'a pu pour l'instant retrouver le volant d'une WRC.

L'ancien coéquipier de Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala, qui se sont tous deux recasés chez M-Sport et Toyota respectivement, intégrera donc l'équipe officielle Skoda pour l'ouverture de la saison 2017 au Monte-Carlo (19-22 janvier).

La conséquence du retrait de Volkswagen est que tous les volants des World Rally Cars sont déjà pris”, a expliqué Mikkelsen, vainqueur du dernier rallye de la saison 2016 en Australie, dans un communiqué. “Il en découle que ma saison 2017 consistera à maintenir mes talents au chaud et à trouver un volant pour être en mesure de lutter pour le Championnat du monde en 2018.”

Andreas Mikkelsen, qui ne semble donc pas trop compter sur une WRC privée pour plus tard dans la saison après avoir espéré piloter la Ford du team DMACK, retrouvera ainsi le constructeur tchèque, qui fait partie du groupe Volkswagen et avec lequel il avait été titré Champion de l'Intercontinental Rally Championship (IRC, devenu depuis Championnat d'Europe ERC) en 2011.

C'est un peu comme rentrer à la maison. C'est Skoda qui m'a donné l'opportunité de piloter pour Volkswagen Motorsport. Maintenant que la situation est ce qu'elle est, je pense que ce sera sympa de courir à nouveau pour Skoda. Nous avons beaucoup de bons souvenirs [ensemble]”, a ajouté Mikkelsen.

Nous ne savons pas encore ce que la saison à venir nous apportera. Mais bien sûr, j'espère piloter autant que possible et nous travaillions sur une sélection de rallyes.”

Neuf WRC 2017

Suite au départ d'Esapekka Lappi, Champion WRC2 2016, chez Toyota, Skoda alignera par ailleurs Pontus Tidemand et Jan Kopecky cette année dans la catégorie. Mikkelsen pourrait retrouver au Monte-Carlo, dans la catégorie WRC2, Éric Camilli (au volant d'une Ford Fiesta R5, probablement) qui a lui aussi perdu sa place de titulaire, chez M-Sport.

Les World Rally Cars répondant au nouveau règlement devraient être de dix au Monte-Carlo, puisque Mads Østberg ne sera sans doute pas présent avant le Rallye de Suède (trois Hyundai, deux Citroën, deux Toyota – ces deux constructeurs devant en engager une troisième plus tard dans la saison – et deux Ford M-Sport auxquelles s'ajoutera une DMACK).

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Andreas Mikkelsen
Type d'article Actualités
Tags monte-carlo, skoda, wrc2