Neuville : "J'ai eu beaucoup moins de chance" que Meeke

Le pilote Hyundai, satisfait d'avoir obtenu son premier bon résultat cette saison avec une troisième place au Mexique mais regrettant de n'avoir pu se battre pour la victoire, fait ainsi référence à ses mésaventures du début de saison.

Thierry Neuville était attendu au tournant le week-end dernier lors du Rallye du Mexique, après ses deux déconvenues du début de saison au Monte-Carlo et en Suède, où il était sorti de la route en fin de deuxième étape alors qu'il dominait les débats. Le podium obtenu dimanche – qui pourrait devenir une deuxième place au cas où Sébastien Ogier serait finalement pénalisé ou exclu – était donc forcément le bienvenu, même s'il ne faisait pas complètement son bonheur.

"Si je suis satisfait ? Je dirais que oui. Mais je ne suis pas content à 100%", déclare le pilote belge. "Mon but était de lutter pour la victoire. On a eu des soucis dans la première spéciale et l'équipe a fait un travail fabuleux pour arranger la voiture, alors que nous n'étions pas sûrs de pouvoir continuer le rallye vendredi soir. […] J'avais un bon rythme et n'ai pas perdu trop de temps. J'ai été content de remporter la Power Stage et d'engranger les cinq points de bonus."

Ces soucis dont parle Neuville, après la surchauffe dans la longue spéciale du vendredi qui a frappé la quasi-totalité des nouvelles WRC 2017, ont été les courts-circuits qui ont frappé les trois Hyundai en fin d'étape le même jour. Neuville en a été le moins pénalisé par rapport à ses équipiers Hayden Paddon et surtout Dani Sordo, se retrouvant troisième avant la journée de samedi. Mais il comptait déjà près d'une minute de retard sur le leader, Kris Meeke, après les trois courtes super spéciales concluant la journée, alors que son retard ne s'élevait qu'à 21"4 sur le pilote Citroën – et 0"2 sur Sordo – juste avant leur déroulement.

Il a ensuite effectué un rallye prudent qui n'a pas permis d'évaluer le réel potentiel, sur la terre, de la voiture la plus impressionnante du début de saison.

"Notre voiture demeure rapide, si on regarde les chronos et tient compte des conditions", assure Neuville. "Il y a eu beaucoup de pilotes différents signant des temps scratchs ce week-end – Hyundai, Citroën et Ford étaient vraiment égaux. Nous avons piloté vite et efficacement. Il n'y avait pas de réelles raisons d'attaquer très fort, mais j'étais toujours dans le top 3, 4 ou 5."

Neuville a en effet réalisé le meilleur chrono de l'ES5 le vendredi, de l'ES11 le samedi (ex æquo avec Meeke) puis de la Power Stage (ES19) le dimanche, et Sordo, qui roulait sans pression après avoir pris beaucoup de retard et se retrouvait alors loin des points (avant d'y revenir une fois sa pénalité annulée et son retard réduit de moitié) s'est montré le plus rapide dans les deux premières spéciales de la deuxième étape. Au total, Hyundai a engrangé cinq temps scratch (dont un ex æquo) contre quatre à Citroën (un ex æquo) et trois pour M-Sport – en ne tenant compte que des "vraies" spéciales sur terre et faisant abstraction des... huit super spéciales qui jalonnaient le rallye.

Meeke "méritait la victoire"

L'image du rallye restera bien sûr celle de la sortie de route de Meeke dans la Power Stage, entre celles de la télévision s'immisçant dans la vision d'un Neuville soufflé par la mésaventure de l'Anglais – et son demi-tour dans un champ, au milieu de voitures stationnées pour revenir sur la route. Suite aux mésaventures qu'il a lui-même vécues en ce début de championnat, on se demande bien ce qui a pu lui passer par la tête à ce moment-là.

"Vraiment, je ne sais pas", répond Neuville. "J'ai des souvenirs de cela sur mes deux derniers rallyes. J'ai eu beaucoup moins de chance que lui. Je sais ce que ça fait, mais il méritait la victoire. Ils ont été rapides dès la première spéciale."

Le plus rapide n'est cependant pas toujours celui qui s'impose et après trois rallyes, malgré son niveau de performance, Hyundai est la seule des quatre équipes officielles engagées cette année à ne pas avoir remporté de rallye.  

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Pilotes Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Type d'article Réactions
Tags hyundai, rallye du mexique