WRC
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
10 jours
C
Rallye du Portugal
20 mai
Prochain événement dans
38 jours
C
Rallye d'Italie
03 juin
Prochain événement dans
52 jours
C
Rallye du Kenya
24 juin
Prochain événement dans
73 jours
C
Rallye d'Estonie
15 juil.
Prochain événement dans
94 jours
C
Rallye de Finlande
29 juil.
Prochain événement dans
108 jours
13 août
Prochain événement dans
123 jours
C
Rallye de l'Acropole
09 sept.
Prochain événement dans
150 jours
C
Rallye d'Espagne
14 oct.
Prochain événement dans
185 jours
C
Rallye du Japon
11 nov.
Prochain événement dans
213 jours

Neuville - Négocier est plus facile quand on est compétitif

Le Belge, que l'on dit possiblement partant chez Citroën, a confirmé en Allemagne son retour en forme, mais n'en était pas moins déçu de s'être incliné pour un dixième face à son équipier chez Hyundai, Dani Sordo.

Neuville - Négocier est plus facile quand on est compétitif
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport

Devancé de 2”7 par l'Espagnol pour la deuxième place du général, Thierry Neuville ne lui a repris que 2”6 dans la Power Stage, la dernière spéciale du rallye, à l'issue de laquelle l'attente de quelques minutes avant de voir s'afficher le chrono de son équipier a dû lui paraître bien longue.

Je pense que tout le monde a dû entendre les quatre lettres que j'ai criées sur le coup, car Nicolas [Gilsoul, son copilote] est venu vers moi et m'a dit : il [Sordo] ne peut pas aller plus vite cette fois”, dit Neuville. “Et puis je l'ai vu [Sordo toujours] s'approcher de la ligne et je me suis dit que c'était bon pour nous, mais il était devant [au général].”

J'ai vraiment essayé de tout donner dans cette spéciale. Je savais que ça allait être quasiment impossible de lui reprendre trois secondes, surtout en voyant les écarts entre nous tout le week-end. Malgré tout, je savais avoir fait une très bonne spéciale.”

On était juste déçus, mais d'un autre côté c'est un bon feeling aussi parce que ça a été un bon week-end. Ça fait quelques rallyes de suite où nous avons de bon résultats. C'est toujours dur de rater le podium, ou ici une deuxième place, avec un faible écart, mais nous sommes de retour dans la lutte et c'est sympa.”

Quatre fois dans le top 4

Ce podium est en effet le troisième sur les quatre dernières épreuves (dont la victoire en Argentine) pour Neuville et Gilsoul, une série que vient compléter la quatrième place du Rallye de Pologne. Pourtant, le pilote n'était pas complètement satisfait de sa performance allemande.

C'est la première fois que je commets de nombreuses fautes en Allemagne. Normalement, je ne fais pas d'erreur ci, je connais très bien les spéciales, je me sens à l'aise, mais ce week-end il y avait les conditions météo et j'attaquais parfois un petit peu trop, je surpilotais”, admet-il sans détour.

Je suis sorti large une paire de fois et c'est là que j'ai perdu le plus de temps. Sinon, on aurait pu se battre pour la victoire. On a eu un problème de direction assistée, aussi, qui m'a fait perdre dix secondes.”

Ça reste un bon week-end pour nous, ça aurait pu être pire. Les conditions météo étaient le plus difficile et le choix des pneus n'était pas aisé du tout.”

Thierry Neuville est aujourd'hui au centre des spéculations concernant 2017, son retour dans le giron de Citroën - où il ferait équipe avec Kris Meeke - faisant l'objet d'une rumeur insistante depuis quelques semaines. Il est en réalité le seul pilote de premier plan dont l'équipe ne soit pas connue pour la saison prochaine, depuis que Dani Sordo a été confirmé chez Hyundai en début de semaine.

Maintenant que Jost [Capito] s'en va [chez McLaren en F1], peut-être que les nouveau patrons vont m'offrir un volant, je ne sais pas”, plaisante-t-il en présence du patron de Volkswagen Motorsport, pour qui le Rallye d'Allemagne était le dernier dans ces fonctions. “Non, je rigole. En fait, je me concentre sur mes courses pour l'instant.”

Pour moi, le but principal est d'être de retour dans le coup après tous les problèmes qu'on a eus en début d'année et à la fin de l'année dernière. Les négociations sont plus faciles quand vous êtes compétitif, donc j'attends les offres. Mon management y travaille. Pas d'autre information à donner.”

partages
commentaires
Sordo - Un dixième d'écart avec Neuville, la revanche...

Article précédent

Sordo - Un dixième d'écart avec Neuville, la revanche...

Article suivant

Camilli - Des conditions piégeuses, mais "ce n'est pas une excuse"

Camilli - Des conditions piégeuses, mais "ce n'est pas une excuse"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Allemagne
Pilotes Thierry Neuville
Auteur Jean-Philippe Vennin