Ogier aimerait rester chez M-Sport, mais...

L'actuel leader du Championnat du monde des Rallyes a désigné une Fiesta du M-Sport World Rally Team soutenue par Ford comme l'option qu'il préfère pour la saison prochaine. Mais ce n'est pas encore gagné.

Bien que disputant sa première saison dans une Ford Fiesta WRC, Sébastien Ogier a remporté deux des sept premiers rallyes de l'année et mené le championnat depuis le début. Le Français aimerait poursuivre sa relation avec l'équipe britannique, mais pour cela, il veut que Ford revienne en Championnat du monde des Rallyes. Si M-Sport demeure une structure privée l'année prochaine, il sera forcé de regarder ailleurs, et a déjà entamé des discussions avec d'autres équipes.

M-Sport a défendu les intérêts de Ford à titre officiel en WRC de 1997 à 2012 avant de continuer à engager des Fiesta sous sa propre bannière, la marque à l'ovale lui ayant retiré son soutien financier et donc son statut d'équipe d'usine.

"Je pense à l'année prochaine maintenant, et le fait que je veuille continuer dans de bonnes conditions n'est pas un secret. Je ne dis pas que, pour l'instant, les conditions ne sont pas bonnes, mais je sais qu'à long terme, M-Sport n'aura pas les ressources pour continuer à se battre contre les équipes d'usine", déclare Ogier à Motorsport.com.

"Mais, en même temps, j'aime la stabilité et j'adorerais que Ford soit finalement d'accord pour nous soutenir, et que nous puissions continuer ensemble. Si Ford venait, je pense que je resterais. Bien sûr, il faut attendre et voir de quelle façon et selon quels termes, mais s'ils viennent avec le soutien décent, nous aurons besoin d'améliorer certaines choses. Ce serait mon option numéro un, mais bien sûr, j'ai commencé à travailler sur d'autres options. Je ne peux pas attendre octobre ou novembre comme l'année dernière."

Sans soutien d'un sponsor ou de Ford, il ne nous sera pas possible de le garder.

Malcolm Wilson, directeur de M-Sport, à propos d'Ogier

Le directeur de M-Sport, Malcolm Wilson, veut désespérément retenir son line-up de pilotes 2017 – surtout depuis qu'Ott Tänak a gagné en Sardaigne le week-end dernier et qu'Elfyn Evans ne s'est incliné que de sept dixièmes de seconde pour la victoire en Argentine – mais insiste sur le fait qu'il n'est pas en mesure d'y parvenir sans une aide supplémentaire.

"L'objectif est de conserver ce que nous avons pour l'année prochaine. Nous voulons garder notre line-up de pilotes, c'est clairement notre priorité numéro un. Je peux comprendre par quoi Sébastien est passé et c'est pourquoi nous travaillons à fond pour essayer de faire que ça arrive", assure Wilson à Motorsport.com.

"La capacité de garder Seb peut venir de deux façons, soit en trouvant un soutien, et c'est pourquoi nous poussons comme des fous pour trouver un sponsor titre, soit avec le retour de Ford, et je pense que nous avons énormément à offrir maintenant. Si l'une ou l'autre de ces solutions n'arrive pas, il ne sera simplement pas possible pour nous de le garder. Nous avons mis beaucoup sur la table cette année. J'ai pris un risque, voyant cela [le retrait tardif de Volkswagen et la possibilité d'avoir Ogier, ndlr] comme une opportunité en or de mettre un pilote que j'ai toujours voulu dans la voiture. Nous apprécions le soutien technique et la relation durable avec M-Sport, cependant, le refaire dans les mêmes circonstances est financièrement irresponsable pour l'avenir de M-Sport."

Il semble cependant que l'on ait pas forcément tout à fait la même vision des choses, pour l'instant, du côté de la maison mère du constructeur américain, à en croire les propos du directeur de Ford Performance, Dave Pericak, qui avait pourtant affirmé, après la victoire d'Ogier au Monte-Carlo, que Ford pourrait être amené à repenser sa politique en la matière.

"Les gens ne réalisent pas à quel point Ford est déjà impliqué avec M-Sport, ce sont des partenaires de longue date, nous les avons aidés à développer la nouvelle voiture et nous pouvons les aider pas mal techniquement", a-t-il en effet répondu, interrogé par Motorsport.com sur l'implication financière de Ford en WRC. "Mais en ce qui concerne les finances, nous ne discutons pas de la situation financière. Profitons de ce que nous faisons bien, nous pensons avoir un plan pour cette saison : nous allons essayer de gagner ce championnat."

À noter qu'il y a eu du changement récemment au sommet du management supérieur de Ford, Jim Hackett, venu du département des véhicules autonomes de la marque, ayant remplacé Mark Fields au poste de PDG. Le président exécutif de Ford, Bill Ford Jr, a décrit le premier cité comme un "leader transformateur". Ils doivent être quelques-uns à espérer qu'il transforme l'implication de Ford en WRC.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes M-Sport
Type d'article Actualités